Michel Platini blanchi par la justice suisse

franceinfo avec AFP
Franceinfo
C'est ce qu'affirme le quotidien "Le Monde", vendredi.

Michel Platini blanchi par la justice suisse

C'est ce qu'affirme le quotidien "Le Monde", vendredi.

Il disait avoir la "conscience tranquille". Michel Platini, ancien président de l'UEFA, avait été suspendu par la Fifa pour un paiement sans contrat écrit de 1,8 millions. Parallèlement, une enquête avait été lancée par la justice suisse. Cette dernière a blanchi l'ex-footballeur, a appris franceinfo, vendredi 25 mai, confirmant une information du Monde (article abonnés).

Il "ne sera pas incriminé"

Dans un courrier, en date du 24 mai, signé par Cédric Remund, procureur du Ministère public de la confédération helvétique (MPC), envoyé à Vincent Solari, avocat de l'ex-star de la Juventus. "Nous vous confirmons que la présente procédure n'est pas menée à l'encontre de votre mandant, Michel Platini, assure le procureur suisse à l'avocat de Michel Platini. Nous pouvons également vous confirmer que votre mandant ne sera pas incriminé dans le cadre de la présente procédure", écrit Le Monde qui reproduit des extraits du courrier.

Platini est "clairement innocenté. "C'est une double affirmation: à ce stade il n'y a pas de charges suffisantes contre lui, et on ne va pas le poursuivre car le procureur s'est fait la conviction qu'on n'avait rien à lui reprocher dans cette affaire", explique au Monde le défenseur de Michel Platini.

De retour dans le monde du foot ?

Ce courrier remet (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

À lire aussi