Michel Platini pas invité à la Coupe du monde au Qatar

Michel Platini. (S. Mantey/L'Équipe)

Alors que son vote pour le Qatar lui a valu beaucoup d'ennuis, Michel Platini a été « oublié » par les organisateurs de la Coupe du monde.

La Coupe du monde au Qatar ne lui aura décidément apporté que des « emmerdes » : placé en garde à vue (et ressorti libre) le 18 juin 2019 dans le cadre de l'enquête du Parquet national financier (PNF) sur l'attribution des Coupes du monde 2018 et 2022, Michel Platini, 67 ans, n'assistera à aucun match du Mondial qatarien.

lire aussi : Toute l'actu de la Coupe du monde

« Je n'ai reçu aucune invitation, sauf de la part de nombreux médias, et je n'ai aucune intention de m'y rendre » se contente d'expliquer « Platoche » à L'Équipe. L'ancien président de l'UEFA (2007-2015) a très tôt assumé son vote pour l'émirat.

L'ex-président de la FIFA, Sepp Blatter, l'a même accusé d'avoir fait basculer le scrutin des États-Unis vers le Qatar, ce dont Michel Platini s'est toujours défendu. Cette Coupe du monde, l'homme aux trois Ballons d'Or se contentera pourtant de la regarder devant sa télé.