Michel Platini porte plainte contre X après les soupçons d'espionnage du Qatar

Michel Platini a porté plainte contre X. (F. Faugère/L'Équipe)

Quatre jours après les révélations du « Sunday Times », faisant état de hackeurs embauchés pour protéger la réputation du Qatar, Michel Platini, l'une des victimes présumées, annonce jeudi porter plainte contre X.

Alors qu'il avait annoncé étudier toutes les suites judiciaires à donner après les accusations d'espionnage portées par le Sunday Times contre le Qatar dimanche, Michel Platini a décidé jeudi de porter plainte contre X, comme le rapporte le journal « l'Informé ». L'ancien patron de l'UEFA avait été cité parmi les victimes potentielles de hackers embauchés pour protéger la réputation du pays organisateur de la prochaine Coupe du monde (20 novembre - 18 décembre).

Michel Platini aurait, lui, été espionné quelque temps avant d'être entendu par la justice dans le cadre d'une enquête portant sur une possible corruption dans l'attribution de cette Coupe du monde au Qatar. D'autres personnalités, comme des journalistes, des avocats ou encore une sénatrice française auraient, eux aussi, été visés par ces hackers.

lire aussi : Toute l'actualité de la Coupe du monde 2022