Michelin : la F1 n'ose pas prendre de risque

F1i.fr
Michelin : la F1 n'ose pas prendre de risque

Michelin : la F1 n'ose pas prendre de risque

Michelin : la F1 n'ose pas prendre de risque

Michelin n'est plus présent en Formule 1 depuis 2006, et le retour du manufacturier français dans le championnat ne risque pas de se faire demain.

Pascal Couasnon, directeur de la compétition chez Bibendum, estime en effet que la F1 est une discipline qui n'innove pas suffisamment au niveau des pneumatiques.

En attendant, Michelin trouve son bonheur en Formula E et en WEC, deux séries qui sont plus en raccord avec sa politique.

"En tant que leader sur le marché des pneumatiques, nous aimons prendre des risques et nous continuerons à adopter cette philosophie dans le futur.", indique Couasnon, interrogé par Autosport.

  • Six jeux de course pour se remettre du Nouvel An !

  • "Cela fait depuis de nombreuses années que nous sommes en discussions avec les décideurs de la Formule 1 pour introduire un pneu de 18 pouces, rappelle l'ingénieur français. Si ma mémoire est bonne, cela fait depuis 10 ans que nous souhaitons amener ce concept en F1. Malheureusement, nos interlocuteurs n'osent pas relever ce défi."

    "Nous avons introduit des innovations dans d'autres championnats. En WEC, nous avons amené un pneu slick qui peut être utilisé sur piste humide. Ce fut un pari fou mais cela a marché. Et nous avons introduit avec la Formula E des gommes de 18 pouces qui sont utilisables par tous les temps. Nous voulons continuer sur cette lancée."

    Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

    Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter.

    À lire aussi