Mila De Le Rue, l'espoir français du freeride

Mila De Le Rue dévoile ses ambitions pour la saison 2023. (D.R.)

Vainqueure début janvier de la première étape de la saison du circuit junior du Freeride World Tour, à 17 ans, la jeune skieuse Mila De Le Rue, fille de Xavier, multiple champion du monde, fait partie des favorites pour le classement général. Portrait d'une pépite bleue du freeride.

Dans la famille De Le Rue, je demande la fille. Après Xavier, Paul-Henri et Victor, c'est au tour de Mila, 17 ans, de chausser les skis. À la bonne école, la fille de Xavier a fait ses premiers pas sur les pistes dès l'âge de 2 ans. « Quand j'étais petite, je voulais faire du snowboard mais mes parents m'ont conseillé le ski pour travailler ma technique, nous raconte Mila De Le Rue. C'est donc comme ça que tout a commencé pour moi. »

lire aussi : Le Freeride World Tour 2023 ne débutera pas à Kicking Horse

Après avoir pratiqué le ski alpin pendant plusieurs années, la jeune athlète licenciée au « FWT » Club de Verbier a finalement opté pour le freeride. « J'étais prise dans une organisation suisse (Ski Vallée) me permettant de faire beaucoup de compétitions en ski alpin, explique-t-elle. Mais il allait y avoir beaucoup de camps et moins de temps libre. Je suis quelqu'un qui adore la saison estivale et c'est à ce moment-là que j'ai tout arrêté pour me consacrer au freeride. »

Des débuts précocesAprès avoir longuement discuté avec son père, - triple vainqueur du Freeride World Tour (le circuit mondial de freeride) dans la catégorie snowboard en 2008, 2009 et 2010 - c'est à l'âge de 13 ans que Mila De Le Rue a débuté les compétitions sur le circuit junior du FWT. Peu emballée par cette discipline lors de ses débuts, la nièce de Paul-Henri et Victor a mis du temps à se fondre dans le moule. « Avec du recul, je ne regrette pas mon choix, précise la skieuse basée à Verbier. L'ambiance est mieux en freeride lors des compétitions et c'est cet environnement que j'aime. »

Souriante et épanouie sur les skis, elle noue une relation particulière avec ses parents. « Je vois ma famille uniquement le week-end car je suis en internat le reste de la semaine, détaille-t-elle. Quand la saison débute, c'est encore plus difficile. » Mila De Le Rue privilégie donc les discussions par téléphone avec son paternel. « Il me fait des debriefs après chaque course que j'effectue. Des fois il vient me voir en compétition et à la fin on dresse un bilan avec les points positifs et négatifs. »

Succès à Verbier pour ouvrir la saisonDébut janvier, pour sa première compétition de la saison sur le circuit junior du « FWT », elle a signé son premier succès en 2023 à Verbier (Eléonore Ansanay Alex s'est également imposée en snowboard). Mila De Le Rue s'affirme comme une prétendante au classement général cette saison. « Ce n'est pas la première victoire de ma carrière mais elle est particulière car je suis très contente du run que j'ai réalisé. »

lire aussi : Toute l'actualité du ski freeride

Jeune et insouciante, celle qui incarne le futur français du freeride chez les femmes nous a dévoilé ses ambitions pour cette année. « Je veux gagner les Championnats du monde (junior) à Kappl en Autriche (du 23 au 26 janvier), dit-elle avec le sourire. Ça serait incroyable. » En attendant de s'envoler vers les alpes autrichiennes, Mila De Le Rue continue de peaufiner sa préparation sur les pistes de Verbier.