Milan, première chute

SO FOOT
·1 min de lecture

Dans les secondes qui suivent le coup de sifflet final de ce Milan-Lille à sens unique en faveur des Dogues, il est difficile de percevoir que l'AC Milan vient d'encaisser le plus gros revers européen de son histoire à San Siro. Il n'y a qu'à tendre une oreille pour écouter Stefano Pioli, en conférence de presse d'après-match, qui n'était pas plus alarmiste que cela : "Nous avons affronté une équipe forte et nous nous sommes un peu compliqué la tâche nous-mêmes. On n'a pas mal commencé le match, mais je pensais que nous serions plus dangereux devant et nous n'avons pas suffisamment réussi à nous créer des occasions. (...) Je pense que le score est un peu sévère, mais nous sommes d'ores et déjà prêts pour les trois prochains matchs de ce groupe." Un discours bien loin des standards, des vrais, de ce géant endormi qui semble s'accommoder de ce… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com