Milan-San Remo : tout ce qu'il faut savoir sur la 112e édition

Jean-Baptiste Lautier
·1 min de lecture

► Un parcours classique et long

D’une distance de 299 kilomètres entre la Lombardie et les bords de la Méditerranée, Milan-San Remo est actuellement la plus longue course du circuit professionnel. Si la majeure partie est assez plate, les principales difficultés sont concentrées dans les cinquante derniers kilomètres. Après le Capo Berta à 40 kilomètres de l’arrivée, le traditionnel enchaînement Cipressa-Poggio fera office de juge de paix de cette 112e édition. Le coureur qui aura réussi à lâcher ses concurrents au sommet du Poggio aura de fortes chances d’inscrire son nom au palmarès, six kilomètres plus bas sur la via Roma de San Remo.

► Une nouvelle bagarre entre le trio magique

Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix), Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) et Wout van Aert (Jumbo-Visma) ne se lâchent plus d’un rayon sur ce début de saison. Après avoir tous trois lutté sur les Strade Bianche, remportées par le premier devant le deuxième, après s’être écharpés pendant une semaine sur les routes de Tirreno-Adriatico, s'adjugeant cinq des sept étapes (deux pour Van der Poel, deux pour Van Aert, une pour Alaphilippe), les trois stars du World Tour se retrouvent sur Milan-San Remo, premier monument de la saison cycliste.

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi