Milan Vader (Jumbo-Visma) est sorti du coma et va quitter l'hôpital

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Milan Vader a pu être transféré dans un hôpital de Rotterdam. (S. Mochizuki/Presse Sports)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Placé dans le coma après une grave chute sur le Tour du Pays basque, Milan Vader a donné des nouvelles rassurantes sur son compte Instagram. Le coureur de la Jumbo-Visma est réveillé depuis une semaine et quitte l'hôpital ce samedi.

Trois semaines après sa grave chute sur la cinquième étape du Tour du Pays basque, Milan Vader va mieux. Le cycliste néerlandais a donné de ses nouvelles sur son compte Instagram vendredi soir. Placé dans un coma artificiel après son accident, il est réveillé depuis une semaine et a pu être transféré de l'hôpital basque où il avait été admis à un établissement de Rotterdam qu'il quitte ce samedi.

« J'ai été gardé dans le coma pendant deux semaines pour donner à mon corps le temps de récupérer du mieux possible. Je ne me souviens de rien entre le jour lors duquel j'ai chuté et celui où je me suis réveillé, deux semaines plus tard [...] J'ai dû tout ré-apprendre de zéro. Remarcher m'a pris du temps », raconte Vader, qui a partagé une photo sur un vélo d'appartement.

Le coureur néerlandais était passé par-dessus une balustrade après avoir mal négocié un virage. Il avait été opéré de la carotide et un stent lui avait été posé pour rétablir le flux sanguin vers le cerveau. « J'ai été transféré à l'hôpital Erasmus de Rotterdam où plusieurs spécialistes ont examiné mes fractures. Ils ont décidé que je peux quitter l'hôpital demain (samedi) et poursuivre ma rééducation à la maison », conclut le spécialiste du VTT qui disputait sa première saison sur route.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles