Mina Harigae mène l'US Open féminin, Céline Boutier 28e

Mina Harigae n'a encore jamais remporté le moindre tournoi du LPGA. (J. Haynes/Usga)

Mina Harigae a rendu une carte de 64 pour prendre la tête de l'US Open féminin ce jeudi. L'Américaine s'offre un coup d'avance sur l'amateure suédoise Ingrid Lindblad. Céline Boutier est la meilleure Bleue au 28e rang.

Jamais Mina Harigae n'avait joué de carte dans les 60 en 36 cartes rendues à l'US Open. Mais ce jeudi, pour le premier tour de cette 77e édition de l'Open américain féminin, l'Américaine s'est offert neuf birdies sur le délicat tracé de Pines Needles (Caroline du Nord). Son 64 (-7) égale même le deuxième meilleur départ de l'Histoire de ce Majeur... « J'étais sûre que si je continuais à frapper la balle là où il fallait, alors j'aurais une bonne journée. Mais je ne pensais pas qu'elle serait aussi bonne », a déclaré la joueuse de 32 ans qui n'a encore pas ouvert son compteur de victoires sur le LPGA.

Derrière, c'est une joueuse amateure de 22 ans qui se poste en embuscade à un petit coup. Ingrid Lindblad est toujours étudiante à l'université d'État de la Louisiane et son 65 (-6) inaugural devient du coup le meilleur score rendu à ce jour par une amateure dans l'Histoire de l'US Open ! « J'ai frappé quelques coups près du drapeau et mon putting était très bon », lançait la Suédoise qui n'a en effet eu besoin que de 26 putts lors de ce premier tour.

lire aussi

Classement

Boutier lancée, PRB bousculée

Le sort des deux Françaises engagées dans cet US Open féminin est diamétralement opposé après cette première journée. Céline Boutier a tenu son rang de n°1 tricolore en rendant une carte dans le par la plaçant au 28e rang provisoire. Partie du 9, la Parisienne enquillait quatre birdies en sept trous pour pointer en haut de tableau à la faveur d'un putter du genre bouillant. Mais des bogeys aux 16 (green manqué) et 17 (chip mal jugé) ternissaient cet aller inspiré. Céline manquait deux occasions de birdie aux 1 (par 5) et deux malgré un coup de fer incisif. Deux nouvelles erreurs aux 4 et 5 replaçaient la Française en coeur de tableau dans le par total.

Pauline Roussin-Bouchard a bien plus souffert pour son premier US Open en carrière. Elle aussi partie du 9, la Varoise signait son unique birdie du jour au 10 (par 5) avant que le parcours de Pine Needles ne dicte sa loi : neuf bogeys et un double bogey pour un 81 inaugural. Difficile de faire mieux avec seulement six fairways trouvés et cinq greens touchés en régulation. L'US Open est un tournoi d'une violence rare et PRB l'a appris de manière très sèche ce jeudi.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles