Minanda, le cœur de l'homme

SO FOOT
So Foot

O Eléctrico do Chile n'a ni un nom de restaurant, ni un nom très portugais. C'est pourtant un restaurant portugais. Une tasca, en VO. Et, comme beaucoup d'entre elles, cette cantine située au numéro 23 de la rue Antonio Pereira Carrilho, à Lisbonne, a en guise de vitrine des daurades fraîches de la pêche du matin, des pavés de saumon à la couleur réconfortante et quelques filets de bœufs suspendus à des crochets. En se faufilant dans l'entrée étroite, le nez apprécie les effluves de poissons grillés, les oreilles sont caressées par un brouhaha anormalement agréable tandis que les yeux se posent, un coup sur la télé qui donne des nouvelles de la Liga Nos, le championnat portugais, puis sur un dessin très peu réussi, censé être un portrait du patron, "Monsieur Zé", et de sa femme. Attablé dans un coin, loin de la cuisine, mais proche des toilettes, un homme se tient seul avec la sérénité de l'habitué. Vêtu d'un simple…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi