Les minima mondiaux pour la perchiste Margot Chevrier

Margot Chevrier a franchi une barre qui lui ouvre les portes du très haut niveau mondial. (F. Porcu/L'Équipe)

Margot Chevrier a franchi 4,70 m, dimanche à Salon-de-Provence, réussissant les minima mondiaux et européens.

Au lendemain d'un concours intéressant à Pierre-Bénite, où elle avait porté son record en plein air à 4,54 m, Margot Chevrier a poursuivi sur sa lancée, dimanche. Sous le soleil brûlant du centre-ville de Salon-de-Provence, la Niçoise s'est envolée à 4,70 m, à son deuxième essai. Elle a ensuite tenté une barre à 4,76 m, en vain.

Proche du record de France

Chevrier se rapproche du record de France de Ninon Chapelle (4,75 m) et réalise les minima pour les Championnats du monde de Eugene (15-24 juillet), ainsi que pour les Championnats d'Europe de Munich (4,60 m).

Cette performance, son record absolu puisqu'elle avait sauté à 4,65 m cet hiver, la place au troisième rang mondial, à égalité avec cinq autres sauteuses d'un bilan dominé par l'Américaine Sandi Morris avec 4,81 m.

lire aussi

Toute l'actu de l'athlétisme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles