Un ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques aux prérogatives élargies

Amélie Oudéa-Castéra lors de son premier déplacement à la Maison du handball au lendemain de sa nomination. (S. Leban/L'Équipe)

Le décret d'attribution du ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) est paru, jeudi, au Journal Officiel alors que le directeur de cabinet d'Amélie Oudéa-Castéra quitte déjà ses fonctions.

Passer d'un ministère délégué, placé sous la tutelle de l'Éducation nationale depuis juillet 2020, à un ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques, entraîne des prérogatives élargies. Elles sont écrites noir sur blanc dans le décret 2022-846 du 1er juin, publié jeudi au Journal officiel, qui parle d'un ministre même si la titulaire du poste est l'ancienne directrice générale de la Fédération française de tennis, Amélie Oudéa-Castéra.

lire aussi

L'actu de Paris 2024

L'article 1 établit que « le ministre des sports et des Jeux olympiques et paralympiques prépare et met en oeuvre la politique du Gouvernement relative à la promotion, à l'organisation et à l'accès à la pratique des activités physiques et sportives. À ce titre, il élabore et met en oeuvre, en liaison avec les ministres intéressés, la politique du Gouvernement en faveur du développement de la pratique sportive, du sport de haut niveau et de la haute performance sportive, notamment dans la perspective des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Il coordonne les actions menées dans ce domaine lorsqu'elles relèvent de plusieurs départements ministériels ».

Un champ d'action élargi

C'est surtout l'article 2 qui définit le champ d'action élargi de la ministre par rapport à ses prédécesseures Laura Flessel et Roxana Maracineanu. La ministre « a autorité sur la direction des sports et la délégation interministérielle aux grands événements sportifs (Diges). Elle a la main « conjointement avec le Premier ministre sur la délégation aux Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 ». Avec les ministères de l'Éducation nationale et de la jeunesse, de l'enseignement supérieur et de la recherche, AOC a également « autorité sur le secrétariat général et le haut fonctionnaire de défense et de sécurité [...] ainsi que l'inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche et le bureau des cabinets ».

Par ailleurs, elle « dispose de la direction générale de l'enseignement scolaire, de la direction générale de l'enseignement supérieur et de l'insertion professionnelle et de la direction générale de la santé ». Enfin, la locataire du 95 avenue de France « peut faire appel à la délégation générale à l'emploi et à la formation professionnelle ».

À peine arrivé, le préfet Mahé déjà parti

Alors que la ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques est en train de constituer son équipe, son directeur de cabinet, Philippe Mahé, quitte ses fonctions après une semaine avenue de France. Âgé de 64 ans, l'ancien conseiller de Manuels Valls à Matignon a connu l'ancienne espoir du tennis féminin pendant la campagne présidentielle et s'est bien entendu avec la rédactrice du programme sport du président Emmanuel Macron. Mais « la greffe n'a pas pris », dit-on dans l'entourage de la ministre et les deux dirigeants se séparent « d'un commun accord ». Voilà pour les éléments de langage.

Alors que Philippe Mahé a accompagné Amélie Oudéa-Castéra mardi, lors de l'après-midi de travail de la ministre avec les équipes de Tony Estanguet, patron de Paris 2024, au siège du comité d'organisation des Jeux, il n'était pas présent jeudi au Sénat pour l'audition d'AOC et de Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, interrogés sur le chaos de la finale de la Ligue des champions. C'est Sébastien Moreau, adjoint au Délégué interministériel aux grands événements sportifs, qui était assis à ses côtés dans l'hémicycle du rez-de-chaussée de la chambre basse.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles