Le ministre de la santé espagnol jette un froid sur le retour de la Liga : "Il serait téméraire de dire si le football professionnel reviendra avant l'été"

Goal.com

Le ministre de la Santé espagnol, Salvador Illa, s'est présenté lors d'une conférence de presse ce dimanche et a jeté un froid sur la reprise de la Liga dans les prochaines semaines. Alors que l'Allemagne a fini son confinement et que la Bundesiga devrait être le premier championnat à reprendre, ou encore que la LFP est confiante pour une reprise de la Ligue 1 aux alentours de la mi-juin, en Espagne, les instances sont plus prudentes.

Sergio Busquets ne croit pas à la reprise de la Liga

Salvador Illa a reconnu ce dimanche "qu'il serait imprudent de dire maintenant si le football professionnel reviendra avant l'été". En outre, concernant les tests et la manière de les appliquer, il a admis que tout le monde devrait "suivre une stratégie commune". "Il serait imprudent de dire maintenant si le football professionnel va revenir avant l'été. Nous allons voir comment nous évoluons et en fonction du plan que nous présentons, comment les différentes activités peuvent reprendre pour qu'elles reviennent à une nouvelle normalité", a expliqué le ministre de la Santé espagnol.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"Aller tous dans la même direction"

Coronavirus Bundesliga Ball Face Mask
Coronavirus Bundesliga Ball Face Mask

De cette façon, il ouvre la porte pour que les saisons de première et deuxième division soient prolongées au-delà du 30 juin. Qui plus est, il a ouvert la porte à ce que l'été passe et qu'il n'y ait toujours pas de matchs de football. Le ministre a voulu souligner l'importance primordiale de trouver un vaccin contre le Coronavirus afin que les activités sportives puissent reprendre avec des garanties, cependant la découverte et la mise en circulation d'un vaccin ne sont pas prévus dans l'immédiat.

Stoichkov : "La saison en Liga doit s'arrêter"

"Les choses ne vont pas être les mêmes qu'avant: nous devons tous apprendre à vivre avec ce virus jusqu'à ce qu'un vaccin apparaisse", a déclaré Illa, qui se méfiait des tests massifs sur les joueurs de football. Au vu des réponses négatives comme celle du Racing Santander, puisqu'il considère que les autres groupes sont plus prioritaires, le responsable de la santé a déclaré qu'il devait y avoir les mêmes critères pour tous les groupes.

"Il existe une ordonnance du ministère de la Santé en vigueur pour tous les types de groupes, également pour le football professionnel". En ce sens, il a voulu expliquer comment appliquer les tests pour détecter le COVID-19 chez les joueurs de football. "Les tests doivent être mis à la disposition des autorités de la CCAA, quel qu'en soit le type. Et ce sera leur décision, nous devons faire une stratégie commune, nous devons tous ramer dans la même direction". Par ailleurs, le responsable du gouvernement pour la santé en a profité pour "remercier la responsabilité dont ont fait preuve certains athlètes, ce qui est très pertinent".

À lire aussi