La ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra « en a marre que notre sport soit sali »

La ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra a exprimé son ras-le-bol après les violents incidents qui ont terni la rencontre de Ligue Europa Conférence entre Nice et Cologne, ce jeudi soir.

La ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra a déploré que « notre sport soit sali » après les violents affrontements entre supporters qui se sont déroulés en tribunes avant la rencontre de Ligue Europa Conférence entre Nice et Cologne, jeudi (1-1).

« Il y en a marre, il y en a vraiment marre que notre sport soit sali de cette façon, qu'on ne puisse plus se dire qu'on va avec ses gamins de manière sereine et sécurisante dans un stade », a réagi la ministre dans le cadre d'un événement avec des sponsors organisé par Sporsora. J'ai l'estomac noué parce que ça recommence, Nice-Cologne, avec des violences inouïes, des images choquantes sur les réseaux sociaux. »

Dix-huit blessés, dont un grave

Les violents affrontements survenus avant le coup d'envoi du match à l'Allianz Riviera, finalement reporté de 55 minutes le temps que le calme revienne, ont fait dix-huit blessés dont un grave. Le supporter grièvement blessé, dont le pronostic vital « est engagé » selon la préfecture des Alpes-Maritimes, est un supporter parisien qui était dans les rangs allemands. Il a fait une chute de 5 mètres depuis les tribunes de l'Allianz Arena et souffre « d'un traumatisme crânien et thoracique », a indiqué le directeur de cabinet du préfet des Alpes-Maritimes.

« Il faut vraiment qu'on trouve tous ensemble les solutions pour traverser ça, qu'on fasse en sorte que cette violence qui pénètre de plus en plus dans notre société s'arrête au moins à la porte de nos stades », a estimé la ministre, en précisant qu'elle allait suivre de près l'évolution de la soirée à Nice.

Une heure avant le coup d'envoi, plusieurs centaines de supporters cagoulés aux couleurs du club de Cologne, sur les plus de 8 000 présents dans la tribune Ray, ont traversé la tribune présidentielle (Ségurane) pour aller en découdre avec les supporters niçois, installés en tribune populaire sud.

lire aussi

Nice bute sur Cologne pour ses débuts en Ligue Europa