Le Ministre des Sports n’écarte pas le retour de la Serie A

Goal.com

Le débat sur l'avenir du football italien se poursuit, avec des positions contradictoires, partagées entre un redémarrage possible et une fermeture définitive de la saison en cours. Le ministre des Sports, Vincenzo Spadafora, avait évoqué une "voie de plus en plus étroite" concernant le retour sur le terrain, une phrase qui contraste avec celle prononcée par le président fédéral Gabriele Gravina qui ne voudrait pas prendre la responsabilité de décevoir l'ensemble des clubs pros.

Spadafora est intervenu à nouveau ce jeudi, cette fois sur les micros de 'Mi manda Rai 3', faisant le point sur une situation encore en cours avec un épilogue méconnu. "C'est une situation qu'aucun de nous n'était prêt à affronter, nous faisons de notre mieux, a-t-il d'abord déclaré. Les idées sont désormais plus claires, dans le prochain décret il y aura des mesures plus précises. Accorder quelque chose de plus en termes d'ouverture n'était pas possible: en effet, le le comité technico-scientifique aurait également donné quelque chose de moins. Nous reviendrons à la normale dans la mesure du possible ".

Cristiano Ronaldo de retour mardi à Turin ?

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

La reprise du championnat est une option valable, tant que l'accord sur le protocole de sécurité est approfondi et amélioré par la FIGC: sinon, le gouvernement transalpin serait prêt à prendre toute responsabilité pour l'annulation de la Serie A. "Je lance un appel, les controverses doivent s'arrêter là. Le football doit être un symbole de passion et de légèreté, la division ne doit être là que pour encourager. Le comité technico-scientifique se réunit dans le monde du sport pour avoir un aperçu du protocole: s'il y aura un accord en ce sens, l'entraînement pourra reprendre. Sinon ce sera le gouvernement qui décrétera la fin du championnat, limitant autant que possible les pertes pour l'univers du football ".

A partir du 4 mai, il sera possible en Italie de s'entraîner individuellement dans les parcs, pour les centres sportifs il faudra attendre encore un peu. "Vous pouvez vous entraîner dans les parcs en respectant les distances de sécurité habituelles. Nous devons tout faire pour que les règles soient respectées par tous, c'est un test pour voir si nous pouvons rouvrir quoi que ce soit plus tard. D'ici le début de la semaine prochaine nous proposerons les lignes directrices pour les centres sportifs: si le comité donnait son feu vert, ces centres pourraient rouvrir à partir du 18 mai. "

La Lega Calcio a immédiatement réagi à ces déclarations en confirmant à travers une note officielle la volonté des clubs de reprendre. "J'apprécie grandement les paroles du ministre Spadafora ce matin et son appel, a indiqué Paolo Dal Pino, le président de la Ligue. Il y a eu et il y aura toujours un dialogue constructif de la part de la Ligue de Serie A, dans la certitude que le travail du ministre des Sports et le nôtre ne peuvent pas que se rejoindre car ils visent un bien commun au sens le plus large. C'est un moment terrible pour le pays et pour le monde, et ce n'est qu'en étant unis qu'on s'en sortira ensemble".

À lire aussi