Mise à pied de Jérôme Arpinon et gros bazar, à Nîmes Olympique