MMA - La Fédération internationale de MMA a signé le code mondial antidopage

·1 min de lecture

L'Agence mondiale antidopage (AMA) a annoncé jeudi que la Fédération internationale de MMA (IMMAF) est devenue le dernier signataire du Code mondial antidopage. Le Code mondial antidopage de l'Agence mondiale antidopage (AMA) a un dernier signataire depuis ce jeudi : la Fédération internationale de MMA (IMMAF). La demande de cette dernière pour devenir signataire de l'AMA avait initialement été rejetée en 2018, ce qui a incité l'instance dirigeante du sport à intenter une action en justice. lire aussi Toute l'actu du MMA Un statut de signataire de l'AMA est requis pour toutes les Fédérations sportives souhaitant devenir membre de l'Association mondiale des fédérations sportives internationales, qui permet d'obtenir des financements et d'être reconnues comme sport olympique. Witold Banka, président de l'AMA. « En le signant, la Fédération internationale de MMA rejoint les 700 organisations sportives qui ont déjà promis leur soutien au mouvement antidopage mondial. » « Nous voudrions particulièrement reconnaître les efforts qui ont été faits pour mener à bien cela, a déclaré le président de l'AMA, Witold Banka. C'est une étape positive pour l'IMMAF et ses athlètes, qui bénéficieront désormais de la protection offerte par le Code. En le signant, la Fédération internationale de MMA rejoint les 700 organisations sportives qui ont déjà promis leur soutien au mouvement antidopage mondial. » lire aussi Toute l'actu du dopage

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles