MMA - Podcast - K.-O., le podcast sports de combat de L'Équipe : Zhang-Jedrzejczyk, c'était le jour des femmes

L'Equipe.fr
L’Equipe

L'espace de cinq rounds, la championne des poids paille, Zhang Weili, et la star Joanna Jedrzejczyk ont marqué les esprits et l'histoire de l'UFC. L'intensité de leur combat, samedi 7 mars, a totalement occulté le choc décevant entre Israel Adesanya et Yoel Romero. 351 frappes « significatives » - comprendre portées -, c'est le cumul effrayant de coups donnés par Zhang Weili et Joanna Jedrzejczyk lors de l'UFC 248, le troisième total de frappes de l'histoire de l'organisation américaine de MMA. Seulement deux juges sur trois ont choisi de récompenser la puissance de la Chinoise (21 victoires - 1 défaite), qui garde sa ceinture des poids paille, aux dépens de la profusion technique de la Polonaise (16 - 4). Très vite, une question a animé les débats : a-t-on assisté au plus grand combat de femmes de l'histoire de l'UFC ? L'autre duel à l'affiche ce samedi 7 mars entre Israel Adesanya et Yoel Romero a vu le triomphe du calcul au détriment du spectacle. Avec au bout du compte 88 frappes significatives, l'opposition pour la ceinture des poids moyen a manqué de tout : d'intensité surtout, d'intentions offensives aussi. Au final, Adesanya (19-0) conserve son titre face au Cubain (13-5) par décision unanime. Mais qu'est-il arrivé à ces deux attaquants hors pair ? Où étaient passés l'arsenal technique d'Adesanya et la fureur de Romero ? Animé par Guillaume Duseaux, avec Jérôme Guillas et Roland Richard. Réalisé par Gil Baudu et Roland Richard. Retrouvez tous les épisodes de K.-O., le podcast sports de combat de L'Équipe Abonnez-vous sur Apple Podcasts Abonnez-vous sur Google Podcasts

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi