MMA - UFC 249 - Justin Gaethje punit Tony Ferguson et s'empare du titre intérimaire des légers

L'Equipe.fr
L’Equipe

L'UFC a fait son retour à huis clos, samedi à Jacksonville, en Floride, et a consacré Justin Gaethje comme champion intérimaire des poids légers. Chez les poids lourds, Francis Ngannou n'a eu besoin que de 20 secondes pour s'imposer. Une drôle d'ambiance en Floride, samedi soir, dans la VyStar Veterans Memorial Arena de Jacksonville. L'UFC 249 s'est déroulé sans spectateurs. Devant l'écran, on pouvait entendre les déplacements des combattants dans l'Octogone, leur souffle, le bruit des coups et toutes les consignes des entraîneurs dans chaque coin. La voix de l'annonceur officiel de l'UFC résonnait dans le vide mais Bruce Buffer ne changeait rien à ses habitudes et s'époumonait à présenter les combats comme s'il y avait 20 000 personnes. Drôle d'ambiance et drôle de combat vedette ! Justin Gaethje (22-2) et Tony Ferguson (26 -4), comme annoncé, se sont livré une véritable guerre. Cinq rounds d'une lutte insensée, stoppée dans la dernière reprise par l'arbitre. Tony Ferguson, le visage en sang, chancelant, a subi une véritable punition face à un Justin Gaethje trop puissant. Plus précis, toujours dans le bon timing, Gaethje a fait parler les low-kicks et les enchaînements droite-gauche pour mettre fin à une série de 12 victoires consécutives de Ferguson qui a encaissé des coups d'une puissance folle pendant près de 25 minutes sans jamais tomber ! Justin Gaethje « Il n'y a pas d'autre challenge pour moi dorénavant que d'affronter Khabib » Le combat aurait pourtant pu basculer dans la 2e reprise : un uppercut droit à la dernière seconde a envoyé Gaethje les fesses au plancher. Sauvé in extremis, « The Highlight » a ensuite parfaitement maîtrisé son affaire. Patient, solide en défense, attaquant dans le bon tempo, il a usé de son gauche pour fermer l'oeil droit de son adversaire avant d'infliger une véritable correction dans la 5e reprise au « Croque-Mitaine » qui a trouvé son maître après 8 ans sans défaite. « Justin est un sacré fils de p... dur au mal ! », a commenté El Cucuy. Pour Justin Gaethje, désormais, l'avenir passe par un combat pour le titre régulier des légers face à l'invaincu Khabib Nurmagomedov. « Il n'y a pas d'autre challenge pour moi aujourd'hui. C'est le meilleur du monde et je veux l'affronter », a annoncé le nouveau champion intérimaire. Dans le co-main event de la soirée, Henry Cejudo, le champion des poids coqs, s'est imposé face à Dominick Cruz par K.-O. technique après avoir placé un coup de genou au visage de son adversaire dans le 2e round. Au sol et saoulé de coups, l'ancien champion a été logiquement arrêté par l'arbitre. Dans la foulée, Cejudo, médaillé d'or olympique en lutte aux JO 2008, a annoncé sa retraite, à 33 ans, souhaitant se consacrer à sa famille. De son côté, le Camerounais Francis Ngannou s'est montré expéditif face au Surinamien Jairzinho Rozenstruick puisque le n°2 de la catégorie des poids lourds n'a eu besoin que de 20 secondes pour remporter sa 15e victoire.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi