Un modèle nommé Dimitri Payet

·1 min de lecture

Généralement, les propos d'après-match, en zone mixte ou en conférence de presse, relèvent de l'exercice convenu. Il y a fort heureusement des exceptions, comme est venu le rappeler Dimitri Payet, dimanche soir, lorsqu'il a décidé d'ouvrir autre chose que le robinet d'eau tiède. Calme, le ton posé et solennel, le capitaine marseillais a témoigné de son incompréhension quant aux jets de projectiles auxquels les tireurs de corner parisiens ont été confrontés. Sa déclaration s'avère un modèle de communication, un mélange de maîtrise et de sincérité. Des mots justes et des arguments, sans amalgames qui interpellent. Le tout récité sans énervement ni leçon de morale. Payet a naturellement remercié le public admirable du Vélodrome, ceux et celles "qui ont joué le jeu et qui ont été exemplaires" avant de cibler "certains qui peuvent déraper". Il s'est évidemment demandé si ces derniers aiment vraiment un OM sur lequel planent des…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles