Un Monaco à deux visages battu par Porto

Philippe Clément devra rectifier quelques problèmes défensifs avant d'affronter le PSV. (F. Porcu/L'Équipe)

Intéressant en première période, à la peine en seconde, l'AS Monaco s'est incliné logiquement face à Porto samedi soir (2-1).

L'AS Monaco va devoir encore énormément travailler avant d'affronter le PSV Eindhoven au troisième tour préliminaire de la Ligue des champions. Battus 2-1 par Porto, les hommes de Philippe Clément ont montré des fébrilités défensives par l'intermédiaire d'un Vanderson trop agressif.

Pourtant les Monégasques débutaient bien la rencontre à travers des permutations offensives intéressantes entre Minamino, Martins, Volland et Ben Yedder. Un quatuor d'attaque coupable de quelques ratés à l'image du capitaine français à deux reprises sur un tir dans la tête du portier adverse puis lors d'une remise manquée dans la surface.

lire aussi

Tous les matches amicaux des clubs français

Mais les Portugais ne montraient pas plus de réussite. Après avoir trouvé le poteau à la 14e, Taremi voyait sa frappe frôler le montant droit de Nübel (18e).

Monaco inquiétant défensivement

Le passage au vestiaire modifiait la physionomie. Monaco ne parvenait plus à se créer de réelles occasions et enchaînait les erreurs défensives. Sur une frappe déviée par le pied de Nübel dans son propre but, Evanilson a cru ouvrir le score mais est signalé hors-jeu (48e). Quelques minutes plus tard, Maripan venait faire faute à l'entrée de la surface pour offrir aux Portugais une occasion de but.

lire aussi

Focalisé sur la Ligue des champions, où en est l'AS Monaco dans sa préparation ?

Vanderson, déjà auteur d'une intervention litigieuse sur Taremi à la 38e, concédait un penalty après une faute sur le buteur du champion portugais. L'Iranien frappait en force pour ouvrir le score, après deux minutes de vérification par le VAR (1-0, 66e).

Le latéral monégasque était également fautif sur le but du 2-0 de Galeno à la 70e. Loin de son vis-à-vis, Vanderson ne pouvait jouer le duel avec le jeune ailier dont la tête surprenait Nübel. Les hésitations défensives auraient pu coûter le but du 3-0, finalement annulé pour une main de Carmo.

Ben Yedder rassure, Minamino intéressant

S'il a montré quelques difficultés dans le jeu, Wissam Ben Yedder s'est rassuré sur penalty à la 89e (2-1). Une frappe puissante sur la droite de Diogo Costa qui ne pouvait empêcher la première défaite de Monaco en amical cet été.

lire aussi

Tactique : Wissam Ben Yedder, l'attaquant qui bonifie ses partenaires

Placé sur la gauche mais parfois présent dans l'axe, Takumi Minamino, recruté pour 15M€, a montré de belles choses dans un premier temps. Mais à l'image de son équipe, le Japonais a petit à petit disparu et est sorti à la 61e, remplacé par Ben Seghir.

Avant de recevoir le PSV le 2 août, Monaco affrontera Southampton mercredi pour son dernier match amical de l'été.

La compo de Monaco au coup d'envoi

Nübel - Vanderson, Disasi, Maripan, C.Henrique - Minamino, Jean Lucas, Matazo, G.Martin - Volland, Ben Yedder.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles