Monaco: le coup de gueule de Clement après la déroute contre Montpellier... et les joueurs qui ont la tête au mercato

Nouvelle claque reçue par Monaco! Les Monégasques se sont inclinés 0-4 à domicile ce dimanche contre Montpellier. Les hommes de Philippe Clément voient le podium et la Ligue des champions s'éloigner. Monaco pointe à 5 points de Lens troisième et compte un match en plus que les Sang & Or.

Après la lourde défaite contre Lens le week-end dernier (3-0), Monaco n'a pas pu rebondir contre Montpellier. Pire, les coéquipiers de Wissam Ben Yedder ont reçu une sacrée claque (0-4). En conférence de presse, Philippe Clément, entraîneur de l'AS Monaco, était sonné : "Les deux défaites contre Lens et Montpellier font mal. Mais celle-ci fait plus mal. On a bien commencé. Tous les joueurs voulaient rebondir mais après le 0-1, il y a eu une implosion dans les têtes. Certains n'y ont plus cru, d'autres voulaient forcer les choses. On a tout perdu: structure, agressivité, force dans les duels. Je le sentais à la mi-temps. J'ai essayé d'y remédier avec trois changements, mais je n'ai pas réussi. Il y a deux semaines, après Lorient, on était bien. Mais on doit se regarder dans le miroir après ce match."

"Désormais, on doit retourner aux bases et ne plus calculer"

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Monaco n'est plus maître de son destin en cette fin de saison. Pour espèrer une qualifications en Ligue des champions, le club de la Principauté devra faire un sans faute. Le calendrier n'est pas simple. Malgré un prochain match chez le dernier du championnat, Angers, Monaco recevra Lille avant d'aller à Lyon. Enfin, Monaco finira par un déplacement à Rennes et par la réception de Toulouse. Revenir aux fondamentaux dans le jeu semble être la priorité de Philippe Clément : "On doit retourner aux bases : retrouver la structure, l'agressivité et le travail sans ballon. A nous de rebondir et prouver que nous méritons l'Europe. Je crois en ce groupe. Désormais il ne faut plus calculer. Je n'ai peur de rien, je suis focus sur les cinq derniers matches."

L'entraîneur belge de l'AS Monaco a également pointé du doigt l'attitude de ses joueurs en évoquant le mercato : "C'est aussi important pour les joueurs. Si on continue comme ça, il ne leur sera pas possible de faire des bons transferts, ce qui est dans plusieurs têtes. Mais aujourd'hui, ils sont ici, avec un contrat. Personne, ni joueur et ni staff ne peut partir du stade avec avec un bon sentiment."

Avant de se projeter à son tour sur son avenir : "On a parlé ensemble du futur du club avec la direction. Personne n'a évoqué un manque de qualité, comme on a vu aujourd'hui."

Article original publié sur RMC Sport