Monaco enchaîne contre Brest, Nantes gagne enfin, Toulouse et Lorient engrangent

Monaco enchaîne contre Brest, Nantes gagne enfin, Toulouse et Lorient engrangent

Vainqueur d'Auxerre mercredi (3-2), l'AS Monaco a signé un deuxième succès d'affilée ce dimanche contre Brest (1-0). Dans le même temps, le FC Nantes a remporté contre Auxerre (1-0) son premier match de Ligue 1 depuis le 16 octobre 2022. Toulouse a gagné contre l'AC Ajaccio (2-0) et Lorient a arraché la victoire à Angers (2-1).

Monaco 1-0 BrestPour enchaîner après le succès de mercredi à Auxerre (3-2), l'entraîneur de Monaco Philippe Clement a choisi de titulariser la révélation Eliesse Ben Seghir (17 ans), auteur d'un doublé à L'Abbé-Deschamps, et de changer sept joueurs au total face à Brest avec les retours des deux vice-champions du monde Disasi et Fofana.

lire aussi : Le film de Monaco-Brest

Les Brestois ont connu une première frayeur dès le premier quart d'heure avec un poteau du Monégasque Camara (12e) puis avant de voir leur coéquipier Del Castillo sortir sur blessure (13e). Puis vint le show du gardien breton Bizot - et ses deux parades remarquables sur deux coups de tête puissants de Diatta (32e et 36e) - avant celui de Ben Seghir qui manquait de lucidité pour cadrer son tir après une roulette au coeur de la surface (45e+3).

Mais il faudra attendre le retour des vestiaires pour voir les filets trembler sur un missile lâché de l'extérieur de la surface par le Russe Golovine (54e), son quatrième but de la saison pour l'ASM. Un avantage sauvegardé quatre minutes plus tard par un arrêt réflexe des deux poings de Nübel sur une tête de Le Douaron. Le gardien allemand était ensuite sauvé par sa barre sur une tentative de Mounié (84e).

Monaco, qui a marqué lors de ses 15 derniers matches à domicile en Ligue 1 (29 buts) - seul Paris (19) est sur une meilleure série - se hisse provisoirement à la quatrième place. Brest reste 17e.

Angers 1-2 LorientVoilà neuf matches qu'Angers n'a pas glané le moindre point en Ligue 1. Ce dimanche, le SCO s'est une nouvelle fois incliné en Championnat, face à Lorient cette fois (1-2). Les Angevins avaient pourtant attaqué 2023 comme il le fallait pour une lanterne rouge, en ouvrant le score rapidement face à Lorient (7e au coup d'envoi) grâce à une tête décroisée de l'international sénégalais Sima sur corner (10e). Et plutôt bien défendu, la défense à quatre réinstaurée par l'entraîneur intérimaire Abdel Bouhazama leur permettant de conserver l'avantage à la pause alors qu'ils n'avaient mené au score que 68 minutes en Ligue 1 cette saison, dont seulement 21 à domicile...

Mais en seconde période, Sima était cette fois le héros malheureux puisque, sur un corner tiré par Le Fée, l'Angevin trompait son gardien Bernardoni de la tête (79e). Bentaleb répliquait dès la minute suivante mais son tir puissant du gauche échouait sur la barre du but de Mannone. Le Fée remettait ça huit minutes plus tard, mais cette fois sans l'aide de personne, si ce n'est cette belle remise en retrait de Doucouré avant sa frappe lumineuse dans la lucarne.

lire aussi : Le film d'Angers-Lorient

Avec cette victoire, Lorient, qui n'avait gagné aucun de ses six derniers matchs de Ligue 1, se replace à la 6e place, à hauteur de Rennes (5e). Angers est plus que jamais dernier.

Nantes 1-0 AuxerreC'est depuis les tribunes qu'Antoine Kombouaré a assisté à cette rencontre de bas de tableau entre ses Nantais (16es) et Auxerre (18e) et la première alerte signée du défenseur bourguignon Jeanvier sur corner (27e). Six minutes plus tard, la frappe en pivot déviée de Ganago trouvait la barre de Costil (33e) qui s'interposait ensuite face à une bonne tentative de Blas (43e) et était heureux d'être sauvé sur le corner suivant par Mensah plus prompt que Simon.

lire aussi : Le film de Nantes-Auxerre

En seconde période, et alors que Nantes était en difficulté, Coco, entré en jeu dix minutes plus tôt, ouvrait le score suite à une passe, sur une touche de balle, de Ganago dans la profondeur (74e) pour son premier but en Championnat. Avec cette victoire, Nantes respire un peu et est désormais 14e alors qu'Auxerre, qui n'a remporté aucun de ses sept derniers déplacements en Ligue 1 (1 nul, 5 défaites), reste 18e.

Toulouse 2-0 AjaccioPour se remettre de la claque de jeudi au Vélodrome (1-6), le coach du TFC (13e) Philippe Montanier a choisi de titulariser pour la première fois le Japonais Ado Onaiwu en pointe face à des Ajacciens (15es) fraîchement sortis de la zone rouge face à Angers (1-0). Fausse joie toulousaine dès la 11e minute, avec ce but de Chaibi (tir croisé en angle fermé) annulé par le VAR pour une faute préalable de Ratao. Fausse et seule joie durant une première période sans relief.

lire aussi : Le film de Toulouse - AC Ajaccio

Mais à la reprise, et alors que les Auxerrois étaient plutôt apathiques, Ratao se rachetait et inscrivait son quatrième but de la saison d'un enroulé du pied droit dans la surface, bien servi par le subtil Dejaegere (47e). Échange de bons procédés un quart d'heure plus tard avec un centre bien ajusté par Ratao et une reprise de volée de Dejaegere au second poteau (62e). Avec ce succès (2-0), le TFC se hisse à la 12e place, les Corses glissent à la 16e.