Monaco gagne sur le fil à Cholet en Betclic Elite

Yakuba Ouattara a été décisif pour Monaco à Cholet. (N. Luttiau/L'Équipe)

Le leader Monaco s'est imposé d'un souffle à Cholet après un panier décisif de Yakuba Ouattara à quatre secondes de la fin, dimanche lors de la 17e journée de Betclic Elite.

Cholet a perdu son invincibilité à domicile. Après huit succès depuis le début de la saison à la Meilleraie, l'équipe des Mauges s'est inclinée d'un point dimanche (89-88) face au leader Monaco.

Perry Ellis a eu une balle de match près du cercle dans les toutes dernières secondes mais a manqué la cible. Et Justin Patton, sur la remise en jeu, a eu une autre possibilité avec cinq dixièmes de seconde à l'horloge mais a échoué également.

lire aussi : Betclic Elite : les résultats de la 17e journée

Cette défaite choletaise est en grande partie l'oeuvre de Yakuba Ouattara (14 points) qui a sonné le réveil monégasque dans le dernier quart-temps. Le nouveau capitaine de la « Roca Team », qui supplée Adrien Moerman, écarté des entraînements, a inscrit onze points dans les dix dernières minutes, permettant à son équipe de passer une première fois devant en deuxième mi-temps et surtout de marquer le panier décisif à mi-distance ligne de fond pour redonner l'avantage après que Perry Ellis, à trois points avait remis Cholet en tête (88-87) à l'entrée de la dernière minute.

Cholet menait de 15 points dans le 3e quart-tempsLes Choletais ont longtemps mené la partie, disposant même de quinze points d'avance (65-50) dans le troisième quart-temps avec la montée en régime de Dominic Artis (17 points). Mais Monaco a élevé son niveau défensif et réduit l'écart avant de passer un 12-3 et de prendre les commandes à l'entame du money-time.

lire aussi : Le classement de Betclic Elite

Alors qu'il a shooté à 59 % aux tirs (12 sur 24 à trois points) et délivré 24 passes décisives, Cholet peut regretter huit points lâchés sur la ligne des lancers et 14 balles perdues qui ont nourri une équipe monégasque qui a sauvé sa place de leader grâce à Ouattara ou encore le pivot lituanien Donatas Motiejunas en réussite près du cercle (17 points à 8 sur 9).