Monaco, Gelson Martins a pris six mois

Goal.com

Coupable d'avoir bousculé l'arbitre lors de la rencontre de Ligue 1 entre Nîmes et Monaco (3-1) le 1er février, Gelson Martins a écopé d'une suspension de six mois. Il risquait jusqu'à huit mois.

Arsenal va bientôt entamer les négociations pour prolonger Aubameyang

Il s'agit pour rappel de de la rencontre de Ligue 1 entre Nîmes et Monaco (3-1) du premier février dernier. Agacé par l'expulsion de Tiémoué Bakayoko, Gelson Martins était venu s’en prendre à l'arbitre.

Prié de quitter le pré à son tour par monsieur Mickaël Lesage, le joueur monégasque avait alors poussé l’arbitre des deux bras. Il écope d'une suspension qui le privera de football jusqu'au terme de la saison.

"Après instruction du dossier et audition du joueur, la Commission a décidé de sanctionner Gelson Martins d’une suspension ferme de 6 mois. Cette décision prend effet à compter du 6 février 2020", précise le communiqué de la commission de discipline de la LFP, réunie ce jeudi soir.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi