Monaco-Juve: les Monégasques admettent la supériorité de la Juventus (mais y croient encore)

A l’issue de la victoire de la Juventus ce mercredi (0-2) en demi-finale de la Ligue des champions, les Monégasques ont reconnu la supériorité de leur adversaire. Tout en espérant réaliser l’exploit dans une semaine sur la pelouse du Juventus Stadium.

"On a tout donné, mais il faut dire que la Juve a été beaucoup mieux que nous". "C’est une défaite logique, on est tombé sur une grosse équipe, il nous a manqué un peu de folie". "L’efficacité fait la différence. La Juve a marqué sur ses possibilités, pas nous". "C’était un adversaire très difficile à jouer, très bien organisé, Buffon a fait un grand match…"

Tour à tour, Bernardo Silva (au micro de BeIN Sports), Valère Germain, Leonardo Jardim et Vadim Vasyliev ont tenu le même discours face aux médias: la Juventus était tout simplement plus forte que l’AS Monaco (0-2). Pour rêver d’une épopée similaire à 2004, les Monégasques savent que l’exploit sera obligatoire lors du match retour en Italie. Une mission difficile, mais pas impossible.

A lire aussi >> Monaco: pourquoi la mission s’annonce presque impossible chez la Juve (chiffres inquiétants à l’appui)

Vasyliev: "Les miracles, ça peut passer"

"Tout est possible dans le foot, on va lutter comme d’habitude. Nous avons un petit pourcentage de chances", admet le capitaine Radamel Falcao. Bientôt rejoint par son compère d’attaque Germain: "On se doit d’y croire, on est en demi-finale, on n’a pas le droit de lâcher. Il suffit qu’on marque rapidement là-bas !". En attendant, l’ASM va devoir se reconcentrer sur le championnat. "Les chances sont minimes, mais les miracles, ça peut passer", conclut Vasyliev....

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages