Monaco se méfie de l'OL (et ne s’attend pas à voir Paris lâcher le morceau)

Opposée à Lyon en clôture de la 34e journée de Ligue 1, ce dimanche (21h15), l'AS Monaco n'aborde pas ce choc en toute confiance. Le demi-finaliste de la Ligue des champions se méfie tout particulièrement de l'OL, qui l'avait battu à l'aller... ainsi que de la pression exercée par le PSG au classement.

Forcément, ce vendredi après-midi, au moment de s’exprimer devant les médias en conférence de presse, il n’y en a presque eu, dans la bouche de Leonardo Jardim et de Tiémoué Bakayoko, que pour le tirage des demi-finales de la Ligue des champions et le choc entre l’ASM et la Juventus Turin. Mais aussi un petit peu pour le pain quotidien du club du Rocher, à savoir la Ligue 1 et le mano a mano que se livrent l’équipe princière et le Paris Saint-Germain pour le titre. Et coach comme joueur ne voient pas le club de la capitale lâcher l’affaire.

"Lyon, c’est un peu notre bête noire"

A lire aussi : "on est à notre place" assure Bakayoko

"Le PSG peut mettre toutes ses forces dans la Ligue 1. Je pense qu’ils ne perdront pas de points d’ici la fin du championnat", a d’ores et déjà prévu Leonardo Jardim. Un message bien reçu par son milieu de terrain : "Il faut encore gagner cinq matches. Il ne faut pas penser à Paris, qui va sûrement gagner tous ses matches", a confié pour sa part Tiémoué Bakayoko. Alors pour écarter la menace parisienne, à égalité de points mais avec un match en plus avant la 34e journée de Ligue 1, l’ASM devra l’emporter à Lyon, ce dimanche soir.

Un col que redoutent énormément les joueurs de la Principauté. "Cette équipe de l’OL, c’est un peu notre bête noire. On a du mal à les battre ces dernières années", lâche Bakayoko. En effet, l’ASM,...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages