Monaco - Mbappé, le monstre a de l'orgueil

Cela faisait bien longtemps que Kylian Mbappé n'était pas apparu lors de deux matches consécutifs. La semaine passée, face à Lille en Coupe de France puis face à Angers en Ligue 1, Leonardo Jardim lui avait simplement permis de s'échauffer. Personne ne doutait pourtant de sa présence à la pointe de l'attaque monégasque à Dortmund, car la question qui se pose désormais est plutôt de savoir qui de Falcao ou de Germain l'accompagnera. Si tout est allé très vite ces derniers mois pour le jeune prodige du football français, il y a bien une raison. Son doublé, mercredi soir en quart de finale de la Ligue des champions, en atteste assez largement. 

Piqué dans son orgueil

Après ses buts face à Manchester City, ses premières capes avec l'équipe de France, ses nombreuses interventions devant les journalistes et le rendez-vous manqué avec la finale de la Coupe de la Ligue face au PSG, Kylian Mbappé avait certainement besoin d'un peu de repos. Il ne s'attendait toutefois pas à en avoir autant. " J'avais à coeur de faire un grand match parce que j'étais sur la touche depuis deux matches , expliquait-il en zone mixte après la victoire. Je sais que ça fait partie de la rotation, c'est ce que le coach m'avait expliqué, je l'ai accepté mais je voulais montrer ce soir que je pouvais apporter quelque chose à l'équipe ". Ce quelque chose s'est matérialisé en un penalty provoqué et un doublé "historique". 

Kylian Mbappé

Depuis des mois, le jeune international se plait à démonter les records de précocité les uns après les autres. Depuis mercredi soir, il est désormais le plus jeune joueur à avoir inscrit un doublé dans un match de Ligue des champions à élimination directe. Une ligne de plus dans un CV déjà garni d'éloquentes statistiques du genre. Mais face à Dortmund, les chiffres montrent surtout que le jeune homme est déjà plus qu'un joueur de haut niveau. Dans un match compliqué pour son équipe, où les ballons exploitables n'ont pas été nombreux, Kylian Mbappé a marqué sur ses deux seules tentatives. Plus parlant encore, alors que la majeure partie de la rencontre s'est jouée dans la moitié de terrain de l'ASM, il est le joueur de la Principauté à avoir remporté le plus de duels. 

Alors qu'il surfait sur une moyenne de buts par match stratosphérique, la mise au repos forcée a semble-t-il eu l'effet escompté par Leonardo Jardim, gagnant d'un nouveau pari. "Il progresse beaucoup, il travaille et comprend bien. On avait bien préparé ce match avec lui, c’est pour ça qu’il n’avait pas joué à Angers. Je crois qu’il va arriver au plus haut niveau s’il continue à travailler sa condition physique", expliquait l'entraîneur portugais en conférence de presse. Et le dernier mot de revenir, comme un symbole, à celui qu'il est amené à remplacer en tant que tête d'affiche : "Il doit continuer comme ça, il peut devenir un très grand joueur, il le montre en ce moment". En la matière, Radamel Falcao ne se trompe probablement pas. 

Julien Quelen, au Signal Iduna>

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages