Monaco organisera trois "Grands Prix" en un mois en 2021

Fabien Gaillard
motorsport.com

Le Grand Prix de Monaco de F1 (21-24 mai) a été la première épreuve du calendrier 2020 à annoncer renoncer totalement à organiser la course cette année en raison de la crise et des problèmes logistiques posés par la pandémie de COVID-19. L'annulation a aussi été logiquement étendue au 12e Grand Prix de Monaco Historique qui devait se tenir du 8 au 10 mai.

Or, cela voulait donc dire que, en vertu de l'alternance entre l'organisation de cette épreuve réunissant des voitures historiques et prestigieuses et celle de Formule E, il aurait fallu attendre 2022 pour voir la prochaine édition du GP Historique. Devant les demandes de nombreux participants et partenaires, l'ACM a toutefois décidé de mettre les petits plats dans les grands dès 2021 en organisant toutes ces épreuves en quelques semaines.

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

1962 - L'ultime triomphe de Hill à Monaco

"Pour faire suite aux très nombreuses demandes émanant des concurrents, des partenaires et des spectateurs de voir la tenue du Grand Prix de Monaco Historique, le Comité d’organisation de l’Automobile Club de Monaco – après étude de faisabilité, en interne, puis avec l’accord des instances gouvernementales monégasques – a l’immense plaisir de vous annoncer que la 12e édition du Grand Prix de Monaco Historique, initialement prévue du 8 au 10 mai 2020, aura exceptionnellement lieu... du 23 au 25 avril 2021", peut-on ainsi lire dans un communiqué publié ce mardi et intitulé "Trois Grands Prix de Monaco en 2021 !".

La course historique précédera donc le quatrième E-Prix de Monaco qui aura lieu le samedi 8 mai et le 78e Grand Prix de Monaco de Formule 1 du 20 au 23 mai 2021. Un "défi organisationnel" difficile mais tout à fait réalisable selon Christian Tornatore, commissaire général de l’Automobile Club de Monaco. "Organiser trois épreuves en l’espace d’un seul mois, ce sera une grande première pour nous tous à l’ACM."

"La partie logistique s’annonce complexe, certes, mais pas insurmontable ! De ce fait, nous devrons débuter le montage du circuit plus tôt que d’habitude, à la fin février, plutôt que le 15 mars. Nous intégrerons ensuite les aspects techniques, sur la piste et à l’extérieur, que nécessitent chacune des disciplines que nous accueillons. Pour ce faire, nous comptons sur l’expérience et la disponibilité de toutes les personnes impliquées pour parvenir à nos objectifs..."

Par ailleurs, la 13e édition du Grand Prix de Monaco Historique prévue en 2022 sera également maintenue et aura lieu du 13 au 15 mai.

À lire aussi