Monaco et Paris inquiètent Florentino Pérez

L'arrivée de nouveaux riches dans le football européen n'est pas nouvelle, mais a pris encore une autre dimension avec la démonstration de force de Monaco lors de ce mercato estival. À l'image du PSG, l'ASM dispose maintenant de fonds quasiment illimités et peut d'ores et déjà rivaliser avec les plus grands clubs sur le marché des transferts. Un pouvoir économique qui inquiète jusqu'aux plus puissants, comme le Real de Florentino Pérez.

« Il y a une différence entre Madrid et Monaco. Le Real dépense de l'argent qu'il gagne, c'est ce que nous appelons le fair-play financier. À Monaco, ce n'est pas ce qu'il se passe. C'est important que cela se passe comme cela car, le danger, c'est que si l'actionnaire s'en va, le club disparaît. Mais c'est vrai qu'aujourd'hui, certaines personnes étrangères qui ont beaucoup d'argent investissent dans des clubs et montent de grandes équipes comme Chelsea, Manchester City ou le PSG, c'est une forme de concurrence déloyale, notamment sur la question des salaires », a confié le président madrilène au quotidien colombien Gol Caracol.

Cocasse lorsque l'on connaît la dette madrilène, estimée à plus de 120 millions d'euros, le recours fréquent à des prêts auprès de banques et les petits coups de pouce du roi.

Retrouvez cet article sur sofoot.com

FANTASY LFP - Le Fantasy officiel de la Ligue 1 débarque sur Yahoo Sport - Jouez maintenant