Monaco-PSG (1-4), une réaction en patron

Tenu en échec par Monaco dimanche (3-3), le PSG a atomisé l'ASM ce mercredi (1-4) pour les retrouvailles en match en retard de la 15e journée de L1.

Le PSG était attendu. Il a répondu présent. Trois jours après avoir été bousculé chez lui par Monaco (3-3), le club de la capitale a parfaitement réagi ce mercredi contre cette même équipe de l'ASM, au Stade Louis II, en match en retard de la 15e journée de Ligue 1 (victoire 4-1).

Toujours en 4-4-2, avec les "4 Fantastiques" alignés au coup d'envoi, les Parisiens ont gommé les quelques détails qui leur avaient fait défaut dimanche dernier.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Mieux en place, plus près entre les lignes, et inspirés offensivement, les hommes de Thomas Tuchel ont maîtrisé de la tête et des épaules ce rendez-vous qui était abordé comme "un bon test" par Thiago Silva et ses partenaires.

Kylian Mbappe PSG
Kylian Mbappe PSG

C'est pourtant Monaco qui s'est procurée la première occasion de la rencontre sur une tête de Wissam Ben Yedder repoussée par Keylor Navas (4e). Neymar, ensuite, a repris un bon centre de Kylian Mbappé, mais Benjamin Lecomte s'est interposé (18e).

L'international français, de retour sur le Rocher, avait des jambes. Et c'est lui, à la limite du hors-jeu sur un bon service d'Angel Di Maria, qui s'est chargé d'ouvrir le score alors que les Monégasques réclamaient une faute d'Idrissa Gueye sur Keita Baldé au départ de l'action (0-1, 24e).

L'arbitrage au cœur des débats

L'arbitrage a beaucoup fait parler en première mi-temps. Car après deux nouvelles occasions de Kylian Mbappé (28e, 41e), et un bon arrêt de Navas sur Gelson Martins (28e), Kamil Glik s'est vu sanctionner d'une faute légère sur Layvin Kurzawa, offrant ainsi le but du break à Neymar sur penalty (0-2, 45+2e).

Avec deux buts d'avance à la pause, la tâche était alors beaucoup plus aisée pour les Parisiens. Mauro Icardi (56e), et Mbappé encore (58e), ont eu les situations pour tuer le match. Mais c'est du banc qu'est venue la troisième salve parisienne.

Monaco PSG Ligue 1
Monaco PSG Ligue 1

Deux minutes après leur entrée en jeu, Marco Verratti et Pablo Sarabia ont fait exploser la défense monégasque sur un merveilleux service de l'Italien pour la reprise de l'Espagnol qui, d'abord signalé hors-jeu, a vu son but accordé suite à l'intervention du VAR (0-3, 72e).

Une décision logique. Et une addition salée pour Monaco, qui a tout de même réduit le score par Tiémoué Bakayoko après une mésentente entre Thiago Silva et Keylor Navas, pas exempt de tout reproche sur sa sortie (1-3, 88e).

Mbappé a lui mis un terme au spectacle en signant un doublé d'une frappe croisée du gauche dans le temps additionnel (1-4, 90+2e). Son premier doublé en 2020 alors qu'il avait terminé 2019 par un doublé, justement, contre Amiens, le 21 décembre.

Avec cette victoire, Paris compte désormais 8 points d'avance sur son dauphin, l'Olympique de Marseille. Un écart conséquent.

Retrouvez cet article sur Goal

À lire aussi