Monaco rêve encore du podium, Metz presque condamné à la Ligue 2

Monaco a dominé Angers (2-0) ce dimanche lors de la 35e journée de Ligue 1. Metz, qui menait 2 à 0 à Montpellier, a concédé le nul (2-2) et voit la Ligue 2 se rapprocher.

Monaco-Angers : 2-0

L'AS Monaco poursuit son incroyable série avec ce succès face à Angers, son septième d'affilée en L1, qui la maintient à la 4e place, à égalité de points avec le 3e, Rennes. Cette fois, pourtant, l'équipe de Philippe Clement a vraiment souffert et a eu de la chance d'ouvrir le score juste avant la mi-temps, sur une action confuse achevée par un contre son camp d'Abdoulaye Bamba (42e).

lire aussi

Le film de Monaco-Angers

Deux buts ont été refusés à Monaco pour hors-jeu en début de deuxième période, mais l'équipe de la Principauté a fini par trouver une deuxième fois l'ouverture sur un contre qui a laissé un seul défenseur angevin face à cinq adversaires. C'est l'inévitable Wissam Ben Yedder qui a conclu l'action. Le 21e but en L1 cette saison de l'attaquant international.

lire aussi

Les résultats de la 35e journée de Ligue 1

Montpellier - Metz : 2-2

La dégringolade montpelliéraine se poursuit. L'équipe d'Olivier Dall'Oglio a gagné deux de ses 13 derniers matches de L1 et sa prestation face à Metz a confirmé sa trajectoire en roue libre : les Héraultais ont raté leur première mi-temps au point que personne, au stade de la Mosson, n'a été surpris par l'ouverture du score de Thomas Delaine à la 24e. Le public a été un peu plus surpris par le deuxième but, signé Louis Mafouta juste après son entrée en jeu (70e), sur une passe décisive quasi sacrificielle de William Mikelbrencis, qui a repoussé de la tête le dégagement de Maxime Estève.

lire aussi

Le film de Montpellier-Metz

Le but de la tête d'Arnaud Souquet (80e) a relancé Montpellier et le but de Wahi au milieu d'une défense passive (90e+1) a privé Metz d'un rebond inespéré : les Lorrains n'ont plus gagné depuis le 16 janvier et restait sur 13 matches sans succès (8 défaites, 5 nuls) et restent à six points du barragiste.

Frédéric Antonetti : « C'est difficile à vivre »

lire aussi

Le classement

Brest - Clermont : 2-0

Clermont a raté une énorme occasion d'assurer son maintien à Brest, où les Auvergnats ont joué en supériorité numérique à partir de la 23e minute, celle de l'expulsion de Romain Del Castillo. Pire, ils ont été surpris par un but de Lilian Brassier sur corner, alors qu'ils poussaient pour ouvrir le score (60e), et ils ont coulé dans la foulée en laissant Youcef Belaïli centrer eu deuxième poteau pour la tête de Steve Mounié (62e). Deux actions qui ont mis en lumière la naïveté défensive des promus. Ce revers laisse Clermont à la 17e place, deux points seulement devant le barragiste, Saint-Étienne.

Michel Der Zakarian : « On a fait un gros match »

lire aussi

Le film de Brest-Clermont

Lorient - Reims : 1-2

Une semaine après sa lourde défaite à Rennes (0-5), Lorient a confirmé son cheminement irrégulier vers le maintien. L'équipe de Christophe Pelissier a été vite menée sur un but d'Arber Zeneli au milieu d'une défense mal étagée, le premier but du Kosovar cette saison (17e). Mais, alors qu'elle avait égalisé (32e) sur une action individuelle typique de Terem Moffi, elle a de nouveau étalé ses largesses défensives pour encaisser un deuxième but, signé El Bilal Touré, entre les jambes de Matthieu Dreyer (59e). Ce revers laisse les Merlus en danger, trois points devant le barragiste, Saint-Étienne.

Christophe Pelissier : « Une énorme déception »

lire aussi

Le film de Lorient-Reims

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles