Pour Monaco, une reprise accessible à ne pas rater

Breel Embolo buteur face à Angers fin octobre (2-0). (F. Porcu/L'Équipe)

C'est par trois matches en quatre journées face à des équipes de bas de tableau que l'équipe de la Principauté terminera sa phase aller.

Les trêves hivernales ont correspondu par deux fois, ces dernières années, à des révolutions de palais du côté du Rocher. Fin 2019, Leonardo Jardim se voyait remplacé par Roberto Moreno. Deux ans plus tard, c'est Niko Kovac qui prenait son chèque et laissait la place à Philippe Clement. Il n'y a rien eu de tout cela cette fois-ci. Juste un changement de directeur général, le Belge Ben Lambrecht, en poste au Cercle Bruges, club satellite de Monaco, remplaçant l'éphémère Jean-Emmanuel de Witt, qui avait succédé à Oleg Petrov six mois plus tôt et qui ne sera guère regretté au club.

lire aussi : Courtisé par Chelsea, Benoît Badiashile devrait quitter Monaco en janvier

Un seul joueur blesséMalgré les premières convulsions du mercato qui l'atteignent déjà, l'ASM semble armée pour rester dans la continuité d'une fin d'année réussie, malgré le couac final face à Marseille (2-3, le 13 novembre). C'est avec pour seul joueur blessé Kevin Volland (côtes) et une campagne de matches de préparation prometteuse que Monaco se rend à Auxerre. Philippe Clement et ses joueurs comptent profiter d'une fin de phase aller au calendrier clément pour remonter au classement et donner un autre visage à leur première moitié de saison. Avant de basculer dans les matches retours, l'équipe de la Principauté affronte en Ligue 1 Auxerre (17e), Brest (16e) et l'AC Ajaccio (18e). Sa seule rencontre face à un concurrent direct sera un déplacement à Lorient (5e), le 11 janvier.

lire aussi : Le programme de la 16e journée de Ligue 1

« On ne se dit pas que c'est une période déterminante ; ça, c'est quelque chose qu'aiment faire les journalistes et les supporters, estime Clement. Le plus important, c'est que mes joueurs aient dans leur tête que chaque match est décisif ou peut l'être en fin de saison. Qu'on joue face à Auxerre ou le Paris-SG, ça ne fait aucune différence. »

lire aussi : Toute l'actu de l'AS Monaco