Mondial 2018: "C'est un électrochoc quand on entend son nom dans les 23", savoure Adil Rami

RMC Sport

En 2016, il avait profité du forfait de Raphaël Varane pour prendre part à l’Euro. Deux ans plus tard, c’est la grave blessure de Laurent Koscielny qui aide Adil Rami à intégrer la liste des 23 dévoilée ce jeudi par Didier Deschamps pour la Coupe du monde en Russie. "Après la blessure de Laurent, je me suis posé des questions. Je me disais que j’avais un peu plus de chance d’y être", a reconnu le défenseur marseillais, quelques secondes après l’annonce de la liste, au micro de RMC.

"C'est une journée bizarre"

Pour Rami, cette convocation lui permet aussi de digérer quelque peu la frustration née de la défaite de l’OM mercredi en finale de la Ligue Europa face à l’Atlético de Madrid (3-0). "Quand on entend son nom et qu'on voit sa tête en direct à la TV, c’est un électrochoc. Nous les Marseillais, on vit un ascenseur émotionnel. Je suis quelqu’un de sensible, je suis désolé pour la blessure de Laurent. J’ai toujours été fidèle à ma devise: être le plus performant possible. Je pense n'avoir volé cette sélection à personne", a poursuivi celui qui compte 33 sélections avec les Bleus.

A lire aussi >> Equipe de France: voici la liste des 23 de Deschamps pour la Coupe du monde

"Je suis le plus heureux. C’est une journée bizarre. Je rêvais tellement de gagner la Ligue Europa avec Marseille, mais je suis super heureux de rendre fier ma famille. J’ai vu ma mère en...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi