Mondial 2022 au Qatar : le calvaire des travailleurs migrants se poursuit

·1 min de lecture
Travaillant dans des conditions de travail exécrables, de nombreux travailleurs étrangers exerçant  sur les chantiers de la Coupe du monde 2022 au Qatar pointent du doigt des abus de la part de l'organisation. (Image d'illustration)
Travaillant dans des conditions de travail exécrables, de nombreux travailleurs étrangers exerçant sur les chantiers de la Coupe du monde 2022 au Qatar pointent du doigt des abus de la part de l'organisation. (Image d'illustration)

Un cauchemar quotidien pour des travailleurs de l?ombre. Comme l?indique le journal britannique The Guardian, dans un article repéré par Courrier international, les conditions de vie des travailleurs migrants exerçant sur les chantiers de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar sont proches d?être inhumaines, marquées par des salaires dérisoires et des journées qui les poussent à l?épuisement. Au cours des dix dernières années et pour mener à bien l?organisation de cette compétition sportive, la plus suivie au monde, plusieurs centaines de milliers de travailleurs, provenant en particulier des pays d?Asie du Sud, se sont rendus au Qatar pour participer à la construction des sept stades dans lesquels auront lieu les matchs, mais aussi sur le chantier du nouvel aéroport ou pour faire naître de nouvelles routes, un métro ou encore des centaines d?hôtels.

Auprès du Guardian, ces travailleurs affirment haut et fort avoir été exploités et maltraités, victimes de promesses de salaires non tenues. Entre la confiscation de leur passeport pour leur éviter de quitter le pays et la succession de mois sans bénéficier de congés payés, c?est un véritable calvaire auquel ils doivent faire face. Malgré les polémiques et la mise en place de plusieurs réformes, la majorité des travailleurs déplorent que les lignes n?ont pas bougé en ce qui concerne leur rémunération, et regrettent de n?être payés qu?au salaire minimum, soit 1,20 euro de l?heure. Des sommes insignifiantes [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles