Mondial 2023 : l'Espagne disqualifiée en raison d'un problème d'éligibilité d'un de ses joueurs

(F. Faugère/L'Équipe)

Comme en 2019, l'Espagne ne participera pas à la Coupe du monde 2023. Elle a été disqualifiée en raison d'un problème d'éligibilité d'un joueur d'origine sud-africaine.

L'histoire se répète. Alors que l'Espagne pensait avoir enfin obtenu sa qualification pour la Coupe du monde 2023, une première après celle de 1999, une nouvelle disqualification a été prononcée par World Rugby, quatre ans après celle de 2019. La Roumanie est qualifiée à sa place.

Il s'agit, cette fois, d'un problème d'éligibilité d'un joueur d'origine sud-africaine, Gavin Van den Berg, soulevé par la Fédération roumaine. La Fédération espagnole a annoncé elle-même la nouvelle dans un communiqué ce jeudi midi. World Rugby a confirmé ensuite cette information.

« À l'issue de l'audition qui s'est tenue ce jeudi 28 avril devant la commission judiciaire indépendante désignée par World Rugby [...], la plus haute instance du rugby mondial a décidé de pénaliser l'Espagne avec 25 000 livres et déduire cinq points pour chacun des deux matchs dans lesquels ce joueur était aligné », indique le communiqué.

Falsification présumée du passeport du joueur

« Cela signifie la disqualification de la Coupe du monde 2023 en France, une compétition pour laquelle le XV du Lion s'était directement qualifié en terminant deuxième du Championnat d'Europe de rugby 2021-2022. »

« Comme cette sanction très sévère survient à la suite d'une falsification présumée du passeport du joueur susmentionné, la Fédération espagnole de rugby (FER) poursuit la procédure disciplinaire extraordinaire initiée à l'époque et convoquera prochainement une conférence de presse pour donner toutes les explications nécessaires. »

lire aussi

Lucas Guillaume : « On a gagné le droit d'exister »

Le pilier Gavin van den Berg, né en Afrique du Sud, évolue en Espagne depuis 2018, mais le joueur du club d'Alcobendas n'aurait pas effectué les trois ans sans interruption (pas de sortie du territoire de plus de 60 jours) pour être éligible, selon le règlement World Rugby. La faute notamment à un retour au pays trop long en 2020 motivé semble-t-il par la maladie de son père.

Le plus frustrant dans cette histoire pour les Espagnols est que Van den Berg n'a été aligné qu'à deux reprises, à chaque fois comme remplaçant (19 minutes puis 33 minutes jouées) face aux Pays-Bas (victoires 52-7 en décembre 2021 et 43-0 en février 2022), lors du Tournoi des Six Nations B, qualificatif pour le Mondial 2023.

La Roumanie qualifiée, le Portugal en repêchages

En 2019, dans la course au Mondial au Japon, l'Espagne avait vu son rêve s'arrêter suite à une défaite face à la Belgique (18-10) qui avait fait couler beaucoup d'encre puisque l'arbitre de la rencontre était roumain et que c'est la Roumanie qui profitait de la défaite des Leones.

Puis dans la foulée, on apprenait que l'équipe espagnole avait fait jouer des joueurs, notamment d'origine française, non éligibles selon les règles de World Rugby. Comme la Roumanie d'ailleurs. Suite à cet imbroglio, c'est finalement la Russie qui avait obtenu son billet pour le Mondial nippon.

Quatre ans plus tard, rebelote. L'Espagne avait cette fois obtenu sa qualification pour la Coupe du monde 2023 en France sur le terrain suite à sa victoire sur le Portugal (33-28) et se retrouvait dans la poule B en compagnie de l'Afrique du Sud, l'Irlande, l'Écosse et d'un dernier qualifié par encore connu.

Mais le 28 mars, World Rugby ouvrait une enquête. Un mois plus tard, c'est un nouveau coup de massue qui s'abat sur la sélection espagnole. Les « Leones » sont de nouveau disqualifiés pour avoir aligné un joueur non éligible d'origine sud-africaine. L'Espagne a 14 jours pour faire appel.

Conséquence directe de cette décision de World Rugby, c'est la Roumanie qui obtient son billet direct pour la Coupe du monde en France. Le Portugal disputera, lui, le tournoi de repêchage mondial en novembre pour tenter d'obtenir sa qualification.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles