Mondial des clubs: l’entraîneur de Monterrey réplique à Klopp

Liverpool ne s’est pas fait que des amis au Qatar. Jürgen Klopp le premier. Non pas parce que les Reds ont remporté leur première Coupe du monde des clubs en décembre dernier, mais à cause du comportement de l’entraîneur allemand lors de la rencontre contre Monterrey, en demi-finale. Le leader de Premier League s’était imposé (2-1) grâce à des buts de Naby Keita et Roberto Firmino dans le temps additionnel. Mais Klopp, très agacé sur le bord du terrain, avait surtout dénoncé le nombre de fautes commises par les Mexicains et s'en était pris à l'entraîneur de ces derniers, Antonio Mohamed.

Le point d’orgue de cette brouille a été leur altercation lorsque le coach de Monterrey a demandé l’expulsion d’un joueur de Liverpool. Le fantasque allemand avait alors imité son geste en lui tirant la langue. Les deux hommes n’ont cessé de s’invectiver tout au long de la rencontre. Et quelques semaines après ce match, Antonio Mohamed a décidé de répondre et de rétablir sa vérité.

"Il n’a pas été respectueux. Il n’arrêtait pas de demander des cartons jaunes parce qu’il disait que nous faisions des fautes sur Salah. Puis quand j’ai demandé à ce qu’un joueur soit expulsé, il m’a tiré la langue et s’est moqué de moi, a expliqué l’entraîneur argentin au média portugais Record. J’ai d’abord ri, mais ensuite ça m’a un peu ennuyé, j’ai perdu mon sang-froid […]. Je l’ai insulté en espagnol. Je suis parti...

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi