Mondial de hand : Selon Guillaume Gille, la Hongrie a "choisi de ne pas lutter avec toutes ses armes" contre l'Espagne

Jean-Baptiste Lautier
·1 min de lecture

“Le championnat du monde de handball, c’est un long marathon” a expliqué Guillaume Gille dans l’émission Tout le sport sur France 3. Le coach des Bleus, qui participe à sa première grande compétition à ce poste, a tenu à expliquer la défaite de ses futurs adversaires par une volonté de faire tourner l’effectif : “Les organismes sont déjà extrêmement sollicités.”

Affronter la France, un choix des Hongrois

“Le choix qui a été fait par le staff hongrois était de mettre leurs meilleurs joueurs au repos face à l'Espagne en vue de ce quart de finale” assure t-il. “Ils ont préféré choisir de ne pas lutter avec toutes leurs armes et de nous retrouver dans ce quart de finale.” En cas de victoire face à l’Espagne ce mardi, la Hongrie aurait terminé en tête de son groupe et aurait affronté la Norvège en quart.

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi