Mondial de handball : les adversaires des Bleus décryptés par Jérôme Fernandez

Adrien Hemard
·1 min de lecture

• La Norvège, le (très) gros morceau

C’est LE gros client pour les Bleus dans ce tour préliminaire : les Norvégiens, double vice-champions du monde, sont candidats naturels au podium cette année. "On parle d’un très gros morceau. C’est une équipe équilibrée, très complète, aussi efficace en défense qu’en attaque, et capable de se projeter très vite", dépeint Fernandez, qui espère que les Bleus seront en pleine possession de leurs moyens physiques pour pouvoir bouger les solides gaillards scandinaves. Et manque de chance, ce sera aussi le premier match pour les Français, dès leur entrée dans la compétition le 14 janvier. Ce qui n’est peut-être pas une mauvaise nouvelle selon l’homme aux 390 sélections.

"Contre la Norvège, on sera outsider, clairement. Or, dans cette position, c’est mieux d’affronter l’ogre du groupe tout de suite car au début des compétitions les équipes ne sont pas encore rodées, et ça profite souvent aux équipes supposées plus faibles". Et en l’état actuel des choses, c’est bien la France qui se retrouve dans cette position de plus faible, un an après son...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi