Mondial : l'Allemagne et les Pays-Bas démarrent par une victoire

Andreas Wolff et les siens ont démarré par une victoire contre le Qatar (31-27) (ValeriaWitters/Witters)

L'Allemagne a battu le Qatar pour son entrée en lice dans le Mondial ce vendredi (31-27). Les Pays-Bas ont imité leurs voisins face à l'Argentine (29-19), alors que les États-Unis ont créé la surprise en renversant le Maroc (28-27).

Décevante lors de la dernière édition (seulement 12e en 2021), l'Allemagne s'est défaite du Qatar (31-27) pour son entrée en lice dans le Mondial. Avec un groupe peu expérimenté, l'emblématique gardien Andreas Wolff et ses coéquipiers ont assuré l'essentiel en s'imposant face aux Qatariens, privés de leur joueur clé Frankis Marzo, meilleur buteur du Mondial 2021 avec 58 buts. Le demi-centre Juri Knorr, auteur de 8 buts et élu homme du match, a guidé les siens vers la victoire. Les Allemands voient les portes du tour principal s'ouvrir devant eux en prenant la tête du groupe E avant le match Serbie-Algérie (20h30).

lire aussi : Mondial : résultats et classements

Les Pays-Bas ont eux aussi débuté ces Championnats du monde par un succès en écrasant l'Argentine 29-19. Dans un duel entre deux joueurs bien connus de la Lidl Starligue, c'est celui du PSG Luc Steins qui a pris le dessus sur le Montpelliérain Diego Simonet. Si l'Argentin James Parker a posé bien des problèmes à la défense batave en début de match (5 buts), le gardien hollandais Bart Ravensbergen a écoeuré l'attaque sud-américaine (53 % d'arrêts à 19/36). Le portier de 29 ans y est même allé de son but dans les dernières minutes pour couronner une très belle partie. Un succès qui est le bienvenu étant donné la présence de la Norvège et de la Macédoine du Nord dans ce groupe F.

Premier nul et première grosse surprise dans ce MondialLa Tunisie n'a pas réussi à se défaire du Bahreïn pour son premier match dans la compétition. Patrick Cazal, l'ancien entraîneur de Dunkerque et désormais sélectionneur des Aigles de Carthage, a très vite posé un temps mort pour stopper l'hémorragie (0-6 d'entrée). Les Tunisiens n'ont inscrit leur premier but qu'après 9 minutes de jeu et sont revenus à un but à la mi-temps (15-16). Au coude à coude pendant toute la deuxième période, les deux équipes se sont quittées sur un nul (27-27) alors qu'Ahmed Fadul, 9 buts, a manqué le tir de la victoire pour Bahreïn. Au classement, les deux équipes sont en tête du groupe H avant Danemark-Belgique ce soir à 20h30.

Privés du Mondial 2021 en raison de 18 joueurs positifs au covid juste avant le début de la compétition, les États-Unis ont créé la sensation de ce début de Championnat du monde. 22 ans après leur dernière apparition dans cette compétition, les Américains ont surpris les Marocains en s'imposant 28-27. En inscrivant leur 28e but de la soirée à 40 secondes du coup de sifflet final, les hommes entraînés par le Suédois Robert Hedin étaient sur la bonne voie pour l'emporter. La passe d'Amine Harchaoui n'a pas trouvé son pivot sur la dernière action et les Marocains se sont inclinés. Une bien mauvaise opération pour eux avant d'affronter l'Egypte dimanche et la Croatie mardi.

lire aussi : Toute l'actu du Mondial