Mondiaux de Cortina d'Ampezzo : Corinne Suter sacrée championne du monde de la descente, les Françaises hors du coup

Quentin Ramelet
·1 min de lecture

En l’absence de Sofia Goggia, championne olympique et grande patronne de la discipline cette saison, blessée au genou droit il y a moins de deux semaines, on attendait pléthore de prétendantes au sacre pour la descente, la reine des courses. Sous un soleil rayonnant, et sur le mythique tracé de l’Olympia delle Tofane, véritable classique de la vitesse féminine depuis plus de 40 ans, c’est donc la grande favorite, Corinne Suter, qui a sorti un run du tonnerre (1:34.27) pour devenir championne du monde de la descente, deux jours après sa médaille d'argent en super-G.

Derrière elle, les meilleures descendeuses de la planète ont globalement déçu puisque c'est la surprenante allemande, Kira Weidle (2e, +0.20), qui s'en est le mieux sortie, chipant la médaille d'argent à l'autre favorite du jour, Lara Gut-Behrami (3e, +0.37). Championne du monde de super-G jeudi, la Suissesse est partie à la faute sur le saut en milieu de piste, l'empêchant de jouer l'or avec sa compatriote. Pour Corinne Suter (26 ans), qui glane à Cortina d'Ampezzo son premier titre mondial, tout est encore possible en Coupe du monde puisqu'elle reste à 210 unités de Sofia Goggia (480 points)...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi