Mondiaux d'Åre : Alexis Pinturault remporte le combiné, son 1er titre mondial individuel

Guillaume Gorgeu
Auteur d’un très bon slalom, Alexis Pinturault remporte le combiné des championnats du monde de ski d'Åre devant Stefan Hadalin (+0''24) et Marco Schwarz (+0''46). Le Français a limité la casse en descente ce matin par rapport aux spécialistes, dont Dominik Paris (+1"52). Cet après-midi, avant que la neige tombe, le skieur de Courchevel a su lâcher ses skis pour décrocher son premier titre individuel dans un mondial. Il succède à Michel Vion, dernier tricolore vainqueur dans cette discipline en 1982.
Auteur d’un très bon slalom, Alexis Pinturault remporte le combiné des championnats du monde de ski d'Åre devant Stefan Hadalin (+0''24) et Marco Schwarz (+0''46). Le Français a limité la casse en descente ce matin par rapport aux spécialistes, dont Dominik Paris (+1"52). Cet après-midi, avant que la neige tombe, le skieur de Courchevel a su lâcher ses skis pour décrocher son premier titre individuel dans un mondial. Il succède à Michel Vion, dernier tricolore vainqueur dans cette discipline en 1982.

Attendu, le skieur de Courchevel n’a pas faibli face à la pression qu’il pouvait avoir sur ses épaules. Du haut du parcours jusqu’à l’arrivée du slalom, le Français a fait preuve de grande maîtrise : vitesse, agressivité et précision. Jamais, il n’a semblé trembler. Ce passage solide s’est vite confirmé par rapport aux spécialistes de la technique qui le suivaient.

De plus, la neige est tombée pendant quelques minutes après son passage et le parcours s’est progressivement détérioré. C’est dans le mur final que Pinturault a fait parler sa technique. Au classement des deux épreuves, il devance le Slovène Stefan Hadalin (+0’’24) et l’Autrichien Marco Schwarz (+0’’46).

De son côté, Victor Muffat-Jeandet se place 6e (+0’’81), à 20 centièmes du podium. Contrairement à Pinturault, il n’a pas réussi à être relâché tout le long du slalom, en bloquant un peu ses skis sur les changements d’appuis.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Heureux, forcément, Pinturault aura peu de temps pour fêter ce 1er titre. En effet, il devra vite se tourner vers la préparation du slalom géant ce vendredi 15, discipline dans laquelle il a eu le bronze lors des Mondiaux...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi

À lire aussi