Les Mondiaux de League of Legends en cinq chiffres

Les derniers Mondiaux de League of Legends ont attiré plus de 73 millions de téléspectateurs. (Colin Young-Wolff/Riot Games)

Les douzièmes Mondiaux de League of Legends ont démarré. Pendant un mois, les meilleures équipes de la planète se disputeront le titre suprême du jeu le plus populaire de l'e-sport.

16


Soit le nombre d'équipes alignées au tour principal des Mondiaux. Parmi elles, les favorites à la victoire finale sont sud-coréennes (Gen.G, T1, DAMWON, DRX) ou chinoises (JD Gaming, Top Esports, EDward Gaming, RNG), deux pays qui confisquent le trophée depuis 2013. Avec Rogue (photo ci-dessus) ou G2, l'Europe a toutefois quelques raisons d'espérer.

73,9


C'est l'audience, en millions de téléspectateurs, de la finale des Worlds 2021 disputée en Islande. Chinois, pour la très grande majorité d'entre eux. Le jeu et son circuit compétitif sont très populaires dans l'empire du Milieu, où des scènes de liesse ahurissantes ont accompagné le sacre du club local, EDward Gaming, l'an passé (photo à droite). En France, le diffuseur de la compétition OTP a attiré jusqu'à 200 000 personnes environ simultanément sur sa chaîne Twitch.

26


C'est l'âge du Sud-Coréen Lee « Faker » Sang-hyeok, la grande star de l'e-sport. Un « vieux » dans cette discipline. Trois fois champion du monde de League of Legends (2013, 2015, 2016) avec T1, son club de toujours, « Faker » participe à la compétition cette année entouré de quatre joueurs très talentueux et tous de six ans ou plus ses cadets. Aux Worlds, où il n'a jamais fait moins bien que demi-finaliste, le Sud-Coréen a le droit de rêver d'une quatrième couronne.

lire aussi


Toute l'actualité de League of Legends

Comme le nombre de Français qui disputent les Mondiaux cette année. Figurant pourtant parmi les meilleurs éléments des ligues européenne ou nord-américaine, Vincent « Vetheo » Berrié, Steven « Hans sama » Liv et leurs équipes respectives ont échoué aux portes des Worlds. Pour compenser, les fans tricolores peuvent se reporter sur Raphaël « Targamas » Crabbé. Belge francophone, il fait partie de la grande famille du League of Legends français. Du moins, quand il gagne.

161


Soit le nombre de champions - les personnages jouables - sur League of Legends. Tous ont des caractéristiques bien précises. Avant chaque début de match, les cinq joueurs des deux équipes choisissent, l'un après l'autre, un champion dans le but de construire une synergie mais aussi de contrer la formation adverse.