Mondo Duplantis et Jakob Ingebrigtsen en grande forme à Oslo

Le Suédois Mondo Duplantis et le Norvégien Jakob Ingebrigtsen ont réalisé les meilleures performances mondiales de l'année à la perche et sur le mile, ce jeudi soir à Oslo.

Malgré des conditions difficiles, Mondo Duplantis a amélioré sa meilleure performance mondiale de l'année à la perche, en remportant le concours avec 6,02 m. Le prodige suédois s'est imposé dans un concours où Renaud Lavillenie a fini 5e, en franchissant 5,60 m. Son frère Valentin a, lui, échoué à 5,40 m, tandis que l'Américain Sam Kendricks s'est finalement retiré en raison d'une douleur à un genou.

lire aussi

Tous les résultats du meeting d'Oslo

Renaud Lavillenie

« J'ai mal géré la grosse attente durant l'averse »

« C'était quand même la loterie, un concours frustrant avec la météo. Je fais 5,60 m, je suis assez content, c'est plutôt encourageant, en plus avec une perche sur laquelle j'ai fait 5,80 m récemment, donc j'avais bonnes sensations. Mais j'ai mal géré la grosse attente durant l'averse. Je n'ai pas réussi à me remettre dedans à 5,80 m, et sur les tentatives à 5, 86 m, je me sens pas à la rue et il me manque un petit truc au décollage. J'avais aussi Paris samedi dans un coin de la tête, où les conditions seront totalement différentes », a indiqué Renaud Lavillenie.

Un Ingebrigtsen de gala

L'autre grand bonhomme de cette soirée n'est autre que le Norvégien Jakob Ingebrigtsen. Le jeune champion olympique du 1 500 m (21 ans) a signé un excellent chrono sur le mile, en 3'46''46, à 14 centièmes seulement du record d'Europe de Steve Cram, établi en 1985, déjà au Bislett Stadion.

Les favoris n'ont globalement pas connu une soirée trop agitée. Si Devon Allen n'a pas forcé pour remporter le 110 m haies en 13''22, Andre de Grasse a réalisé le meilleur temps de sa saison sur 100 m, en 10''05. Kirani James a, lui, remporté le 400 m en 44''78, pendant que Miltiadis Tentoglou a devancé le Suédois Thobias Montler et le Suisse Simon Ehammer à la longueur, avec un bond à 8,10 m.

Chez les dames, Femke Bol a elle aussi réalisé son meilleur temps 2022 sur 400 m haies (52''61), battant ainsi le record du meeting vieux de 25 ans détenu par Deon Hemmings, plus de deux secondes devant Anna Ryzhykova (54''81) et Jessie Chevalier (54''84).

Happio sur le podium, désillusion pour Robert-Michon

Chez les autres Tricolores engagés ce jeudi, Rénelle Lamote a pris la troisième place du 800 m, en 1'58''50, derrière les deux Britanniques Laura Muir (1'58''09) et Keely Hodgkinson (1'57''71).

Renelle Lamote

« C'est frustrant car je ne suis pas assez agressive »

Un résultat qui ne rassasie pas la double vice-championne d'Europe : « Je suis déçue, c'est frustrant car je ne suis pas assez agressive, je suis trop douce avec mes adversaires, je le sens dans le dernier virage. J'aurais dû jouer des coudes quand les filles me doublent. Je finis fort, je me sens forte, alors en restant au contact, j'aurais pu faire quelque chose de sympa. Mais 3e d'une Ligue de diamant ça reste pas mal ». Même place pour Wilfried Happio sur 400 m haies (en 49''01, record personnel), lors d'une course remportée sans surprise par le Brésilien Alison dos Santos (47''26).

Soirée plus compliquée pour Gémima Joseph, septième du 200 m en 23''88 et Wilhem Belocian, qui s'est arrêté à mi-course sur 110 m haies. « Je me suis un peu désuni et j'ai senti quelque chose à l'ischio, je n'ai pas voulu prendre de risque parce que c'est une semaine importante. J'ai préféré lâcher et aller voir le staff pour voir ce qu'il en était exactement. On ne s'alarme pas », a-t-il réagi, à chaud.

Enfin, au disque, Mélina Robert-Michon n'a fini que septième avec un lancer à 58,70 m, loin des minimas pour les Mondiaux, fixés à 63,50 m. Il faudra patienter au moins jusqu'au meeting de Paris, samedi soir, pour la voir atteindre cette marque.

lire aussi

Toute l'actualité de l'athlétisme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles