Montagne - Une tribune pour « un accès à la nature, à la pratique sportive et à la culture équitable pour tous »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Dans une tribune, 10 grands acteurs et fédérations sportives liés au monde de la montagne demandent un assouplissement des règles du confinement pour un accès à la nature plus équitable. Ensemble, ils s'engagent. 10 grands acteurs et fédérations sportives du monde de la montagne appellent le gouvernement à revoir les règles du confinement. Dans un texte, ils demandent un « un assouplissement de la règle 1km/1h, prônant que l'accès à la nature n'est pas seulement un loisir, mais un « élément essentiel de l'équilibre de l'être humain, tant sur le plan physique que psychique et émotionnel ». « Nous pensons que ces règles restreignent de manière beaucoup trop forte l'accès à la nature, à la pratique sportive et à la culture, et qu'elles renforcent les inégalités au sein de la population. » Ces institutions de montagne, dont la FFME (Fédération française de montagne et d'escalade), précisent que le ressourcement dans la nature peut être une réponse à la crise actuelle. « Un accès facilité à la nature, à la pratique sportive et à la culture peut participer à réduire les fortes tensions et permettre d'éviter certaines situations dramatiques que cette crise génère, en améliorant de manière globale la santé des citoyens, en atténuant la détresse psychique qui touche de très nombreuses personnes. » La tribune évoque aussi le déconfinement, rappelant que ces acteurs s'engagent à être présents pour assurer cette période de transition dans les meilleures conditions pour tous. « Nous serons en première ligne pour sensibiliser les citoyens et les accompagner dans une reprise progressive des activités physiques et sportives en milieu naturel, notamment montagnard, en prévenant d'éventuels comportements qui seraient dommageables soit à leur sécurité, soit pour la faune, la flore et les milieux. Nous nous tenons à votre disposition pour participer à la réflexion et à la mise en oeuvre de toutes mesures qui pourront aider au bien-être de tous. » Ce texte est signé de 10 acteurs et fédérations sportives liés au monde de la montagne : l'alliance de la Fédération Français des Clubs Alpins et de Montagne (FFCAM), de la Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade (FFME), du Groupe de Haute Montagne (GHM), de Mountain Wilderness, du Syndicat National des Accompagnateurs en Montagne (SNAM), du Syndicat National des Professionnels de l'Escalade et du Canyon (SNAPEC), du Syndicat National des Guides de Montagne (SNGM), du Syndicat National des Gardiens de Refuge et Gîtes d'Étape (SNGRGE), du Syndicat National des Moniteurs Cyclistes Français (MCF) et de l'Union nationale des Centres sportifs (UCPA).