Montauban et Biarritz enchaînent, Oyonnax fait le gros coup à Agen

Les Oyonnaxiens de Jules Soulan se sont imposés à Agen. (N. Luttiau /L'Équipe)

Montauban se rassure avec une deuxième victoire d'affilée dans le duel occitan sur la pelouse de Colomiers (19-23). Biarritz a enfoncé Massy (17-28), alors qu'Oyonnax a réalisé le gros coup de la 11e journée en s'imposant sur la pelouse d'Agen (9-24).

Le gros coup de cette 11e journée est signé Oyonnax. Les haut-bugistes ont balayé Agen sur la pelouse d'Armandie (9-24). Dans un match sans grandes envolées et brouillon, marqué par les fautes de main et sur une pelouse difficile, les Oyomen ont été plus pragmatiques que les Agenais qui concèdent déjà leur troisième défaite sur leurs bases. Les hommes de Joe El-Abd confirment que cette saison encore ils seront des concurrents très sérieux à la montée en Top 14. Loin de ses standards de débuts de saison, Agen concède un deuxième revers de suite et est désormais 5e.

Décidément, Montauban retrouve des couleurs. Les Montalbanais ont enchaîné ce vendredi une deuxième victoire consécutive en remportant le derby occitan sur la pelouse de Michel Bendichou à Colomiers (19-23). À égalité à la pause (6-6) les deux équipes ont su trouver des failles dans les défenses adversaire après le repos et à ce jeu-là, Colomiers a craqué à deux reprises, permettant aux Tarn-et-garonnais de remporter un succès précieux face à un prétendant aux phases finales. Ils remontent à la 11e place (ils étaient avant-derniers il y a deux journées) et entament ce troisième bloc de ProD2 de la meilleure des manières. Colomiers cale à la sixième place avec cette deuxième défaite de rang.

Biarritz enchaîne, Béziers s'englue, Carcassonne souffleBiarritz enchaîne et enfonce Massy (27-18). Les Biarrots ont retrouvé des couleurs en battant Aurillac lors du dernier match et ont confirmé l'embellie en venant à bout des Franciliens ce vendredi. Déjà en tête à la pause (18-10), les Basques ont géré la deuxième période pour obtenir un deuxième succès de rang qui leur permet de conserver leur quatrième place, à deux points seulement de la 2e place.

Grenoble a dû s'employer pour venir à bout de Soyaux-Angoulême (24-18). En tête à la pause (9-15), les Isérois ont renversé le match en deuxième période grâce à deux essais de Qadiri (58e) et Orioli (74e). Solide dauphin d'Oyonnax, Grenoble n'a tout de même pas beaucoup de marges sur ses concurrents puisqu'Agen, cinquième, n'a que trois petits points de retard. Le déplacement des hommes de Fabien Gengenbacher à Colomiers la semaine prochaine pourrait rebattre les cartes en cas de victoire columérine.

lire aussi : Calendrier et résultats de la 11e journée de ProD2

Au contraire, Béziers ne s'en sort pas et concède un quatrième revers consécutif au stade de la Rabine à Vannes (16-10). Avant-derniers au classement, les Biterrois sont englués dans une spirale négative dont il faudra rapidement sortir sous peine de vivre une phase retour à lutter pour ne pas descendre en Nationale. Loin des soucis du maintien, Vannes peut espérer une qualification pour les phases finales puisque les Bretons pointent à la 3e place.

Carcassonne peut être soulagé. Avec sept défaites au compteur, les Audois se déplaçaient à Rouen sans confiance et pourtant, ils ont remporté un succès qui va leur faire grand bien (19-22). Menés de 10 points à la pause, les hommes de Christian Labit ont profité de l'indiscipline Rouennaise pour recoller puis passer devant grâce à un essai de Landman à la dernière minute.

Au stade Jean-Alric d'Aurillac, il a fallu attendre la deuxième période pour voir les locaux prendre le meilleur sur Nevers (23-16). Les Cantalous remontent à la 9e place et ne sont désormais qu'à deux petits points de la 6e et dernière place qualificative pour les phases finales. Nevers, qui n'a plus gagné depuis le 21 octobre et avec trois revers consécutifs, se retrouve 12e du championnat.

lire aussi : L'actualité du rugby