Montpellier et Chambéry épargnés au tirage au sort du 2e tour de la Ligue européenne

Kyllian Villeminot et Montpellier partiront favoris face à Sävehof pour rejoindre la phase de groupes. (A. Mounic/L'Équipe)

Montpellier, face à Sävehof (Suède), et Chambéry, face au second club de Veszprem (Hongrie), ont hérité mardi d'adversaires abordables au 2e tour préliminaire de la Ligue européenne (C2).

Le tirage au sort du deuxième tour préliminaire de la Ligue européenne (C2) n'a pas été trop méchant avec les clubs français, mardi à Vienne. Montpellier, qui a hérité des Suédois de Sävehof, et surtout Chambéry, face à Veszprem KKFT (Hongrie), partiront favoris pour rejoindre la phase de groupes, où les attend Aix, directement qualifié grâce à sa 3e place en Championnat la saison passée.

lire aussi

Toute l'actu du handball

Le MHB, qui entre en lice à ce stade et se trouvait dans le premier chapeau, a échappé aux épouvantails du second chapeau, les nouveaux riches norvégiens de Kolstad et les Allemands de Lemgo. Pour leur retour en C2 après avoir atteint les quarts de finale de la Ligue des champions mais fini seulement quatrième de la Starligue en 2021-2022, les Héraultais devront cependant se méfier d'une formation scandinave jeune mais fringante, qui a pulvérisé les Roumains de Turda au tour précédent (45-21, 34-30).

Un prodige des îles Féroé face à Montpellier

Sävehof compte notamment dans ses rangs le phénomène des îles Féroé Elias Ellefsen a Skipagotu (20 ans), le jeune joueur le plus attendu du handball européen, qui rejoindra Kiel dans un an.

Chambéry, qui figurait dans le deuxième chapeau après avoir écarté Constanta au premier tour (27-23, 23-22), a été gâté avec Veszprem KKFT, modeste club hongrois qui n'a pas grand-chose de commun avec son glorieux voisin Telekom Veszprem, l'un des favoris au titre en Ligue des champions. En première division depuis 2020 seulement, il va effectuer les premiers pas de son histoire en Coupe d'Europe après avoir atteint la finale de la Coupe par surprise l'an passé (il y avait été pulvérisé par... Veszprem, 42-19).

Principalement composée de joueurs hongrois méconnus, coachés par Csaba Konkoly, ancien entraîneur du grand club féminin de Györ, cette équipe semble largement à la portée des Savoyards.