Montpellier, coup de tonnerre

"Si on gagne nos deux prochains matchs, tout le monde fermera sa bouche."La sortie d'Olivier Dall'Oglio dans Le Télégramme cette semaine était ambitieuse voire arrogante au vu de la forme du MHSC. Sa tête était mise à prix par les supporters pailladins et Laurent Nicollin commençait à regarder la liste des entraîneurs au chômage. Et pour cause... Sur la saison dernière, le MHSC était la pire équipe de Ligue 1 avec seulement trois victoires (face à Monaco, à Lorient et à Bordeaux) et douze maigres points sur la phase retour. Et l'été n'y a rien changé avec cinq défaites en préparation et un début de saison compliqué, la victoire contre Troyes (3-2) étant due à un exploit individuel du maestro local Téji Savanier qui a compensé une défense en difficulté.…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com