Montpellier presque au complet à Antibes avant sa demi-finale contre Bordeaux-Bègles

Philippe Saint-André (A. Martin/L'Équipe)

Le MHR est arrivé sur la Côte d'Azur ce jeudi, à l'avant-veille de sa demi-finale de Top 14 contre l'UBB, samedi soir (21h05), à Nice.

Après un entraînement et un repas collectif à Montpellier, le groupe a quitté le GGL Stadium en tout début d'après-midi, ce jeudi, pour rallier la Côte d'Azur en bus. Après quatre heures de trajet, Philippe Saint-André et ses troupes se sont installés à l'hôtel Baie des Anges à Antibes, à une demi-heure de route de l'Allianz-Riviera.

lire aussi

Le programme des demi-finales

Les joueurs du MHR découvriront le stade vendredi matin pour les traditionnels entraînements du capitaine et conférence de presse d'avant-match. Hormis les blessés longue durée (Reinach, Willemse et Fichten), le groupe est au complet. Touché aux cervicales en quart de finale de Coupe d'Europe à La Rochelle le 7 mai, le pilier gauche Enzo Forletta est de retour pour cette demi-finale, tout comme le talonneur australien Brandon Paenga-Amosa, absent de dernière minute à Clermont le 5 juin lors de la dernière journée pour assister à la naissance de son enfant.

Vincent titulaire à une aile ?

Les deux sont favoris pour débuter en première ligne. Dans le paquet d'avants, derrière une deuxième-ligne Verhaeghe-Chalureau, reste maintenant à savoir si le staff va privilégier une troisième ligne Bécognée-Mercer-Camara ou y intégrer à la place du premier le deuxième-ligne de formation et plus aérien Janse van Rensburg.

Derrière, la principale interrogation concerne le centre Arthur Vincent, de retour à Clermont après huit mois d'absence. S'il apparaît peu probable que la paire de centres Serfontein-Doumayrou soit décomposée, Vincent pourrait-il être titularisé à l'aile au détriment de Rattez ou de Ngandebe ? Sinon, sa polyvalence serait précieuse sur le banc

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles