Montpellier remporte le choc face à Aix, Sélestat et Istres perdent encore

Hugo Descat (au centre) a mené Montpellier à la victoire face au Pays d'Aix (J.M. Hervio/L'Équipe)

Pour la 8e journée de Liqui Moly Starligue, Montpellier a remporté ce choc du haut de tableau sur le terrain du Pays d'Aix (29-31). Toulouse et Chartres se quittent sur un match nul (24-24) alors que Sélestat et Istres, battus, coulent.

C'était le choc de cette 8e journée de Liqui Moly Starligue. Le Pays d'Aix recevait Montpellier, et dans cette affiche du haut de tableau, les visiteurs se sont imposés (31-29). Devant au score absolument toute la partie, les Montpelliérains n'ont jamais douté malgré un sursaut d'orgueil des Aixois en fin de rencontre. Les Héraultais prennent provisoirement la tête du championnat alors que le PAUC pointe à la 5e position.


lire aussi

Classement de Liqui Moly Starligue


Sélestat et Istres coulent

Sélestat s'est incliné sur son terrain face à Nîmes (25-28). Les Alsaciens avaient encore des raisons de croire à la victoire à la mi-temps (14-15), mais les Nîmois ont consolidé leur avance en fin de match. Nîmes est désormais 7e, alors que Sélestat, qui n'a toujours pas gagné le moindre match, est bon dernier.

Istres, qui s'est incliné d'un souffle sur le terrain de Saint-Raphaël (33-32), n'est pas très loin des Alsaciens. Les Istréens étaient en tête à la pause (17-14), mais se sont effondrés en fin de rencontre, laissant aux Varois les points de la victoire. Istres est 15e avec une seule victoire au compteur et deux points d'avance seulement sur Sélestat. Saint-Raphaël est 10e.


lire aussi

Calendrier et résultats de la 8e journée


Chartres et Ivry concèdent le nul à domicile

Chartres s'est fait très peur face à Toulouse. Sur leur terrain, les Chartrains sont passés à côté de la première période (10-14 à la pause) mais ont su réagir de belle manière en deuxième et accrocher le match nul (24-24) sur le gong face à des Toulousains qui ont manqué de maîtrise. Chartres est 13e, Toulouse 8e.

Match beaucoup plus prolifique du côté d'Ivry. Face à Dunkerque, les Ivryens menaient d'un petit but à la pause (18-17) mais Dunkerque n'a pas lâché et peut même nourrir des regrets puisqu'il menait de 5 buts à quelques minutes du terme, avant qu'Ivry ne revienne à égalité (sore final 30-30).


lire aussi

L'actualité du handball